Gabon: Jean-Fidèle Otandault appelle à une plus grande «responsabilisation» des DCAF

Jean-Fidèle Otandault, ministre d'Etat, ministre du Budget et des comptes publics © D.R

Rattachés au ministère du Budget et des Comptes publics, les Directeurs centraux des affaires financières (DCAF) ont un rôle crucial dans l’exécution budgétaire. C’est donc pour souligner leurs missions et les encourager à accentuer leurs efforts dans l’accompagnement des  réformes que le ministre du Budget et des Comptes publics Jean Fidèle Otandault, avec le concours du Directeur général du Budget et des Finances publiques (DGBfiP), a eu une séance de travail avec ses DCAF ce lundi 18 mars 2019 dans la salle polyvalente du Trésor public.



Avec pour mission de conseiller et assister les ordonnateurs dans l’exécution budgétaire, mais aussi d’élaborer et mettre à jour le tableau de bord budgétaire tout en suivant l’exécution des plans de développement sectoriels, les Directeurs centraux des affaires financières (DCAF) jouent un rôle crucial dans la viabilité des finances publiques.

C’est donc dans l’optique de leur rappeler ces missions et prérogatives, que le ministre du Budget et des comptes publics Jean Fidèle Otandault a tenu à échanger avec ces derniers. S’il a axé son propos sur « plus de discipline budgétaire », le membre du gouvernement n’a pas manqué d’appeler « ses DCAF » à plus de « responsabilisation » dans les missions qui leurs sont dévolues.

En outre, au cours de l’échange qui a permis aux DCAF de souligner d’importants dysfonctionnements et les nombreuses difficultés auxquelles ils sont confrontés, Jean Fidèle Otandault a insisté sur la réforme en cours visant à préciser les nouvelles règles de gestion en vigueur dans l’administration centrale. Par ailleurs, il a insisté sur l’importance du « Reporting » des données sur toutes les opérations de dépenses de l’Etat.

Laissez votre commentaire