lundi,16 mai 2022
AccueilA La UneGabon: Jean Christophe Owono Nguema recadre Paul Marie Gondjout

Gabon: Jean Christophe Owono Nguema recadre Paul Marie Gondjout

Ecouter cet article

Après ses sorties aux allures de pré-campagne à Oyem, dans la province du Woleu-Ntem et dernièrement à Lambaréné, dans le Moyen-Ogooué, soutenant l’existence de deux tendances au sein de l’Union nationale (UN) et avec lesquelles il faudra désormais y faire, Paul Marie Gondjout viens une nouvelle fois de se faire remonter les bretelles par l’actuel secrétaire provincial de cette formation politique dans le Woleu-Ntem, Jean Christophe Owono Nguema, qu’il l’accuse implicitement de “tricheur et de malhonnête.”

Apres  Sosthène Nguema-Nguema, secrétaire exécutif adjoint chargé des élections à l’Union nationale (UN ), qui avait recadré le 11 mars écoulé à Oyem, Paul Marie Gondjout, sur son idée de deux  tendances au sein du parti,  Jean Christophe Owono Nguema, vient d’enfoncer le clou. En effet, lors d’une tournée à Mitzic et à Oyem ce dernier a demandé aux militants de cette formation politique de se focaliser sur les vrais combats de leur parti et de ne pas accorder du crédit à ceux qui ont  un bilan catastrophique. 

« Ceux qui viennent vous parler de tendances, en souhaitant que les primaires soient  organisées  au sein du parti pour désigner celui qui va représenter l’UN à la présidentielle, ont eu des bilans catastrophiques.  Lors du dernier congrès,  la liste électorale était viciée. Elle était truquée. Nous ne pouvions pas accepter, cadres et militants UN , qui pronoms l’excellence, de cautionner la tricherie et la malhonnêteté, au sein de notre parti », a martelé Jean Christophe Owono Nguema. 

Il n’a pas manqué de pointer d’un doigt accusateur le bureau chargé d’organiser l’élection de décembre 2021, dirigé par Paul Marie Gondjout. Selon le secrétaire provincial de l’UN, l’ancien secrétaire exécutif adjoint chargé des élections avait présenté à ce moment  une liste électorale de près de 200 votants non militants et qui lui étaient favorables au vote.  

Pour Jean Christophe Owono Nguema, tout cela est désormais derrière  et le parti est enfin restructuré. Il a d’ailleurs profité de cette occasion pour appeler les militants à se mobiliser autour de la présidente de l’UN Paulette Missambo. Le coordinateur provincial a par ailleurs assuré que le parti  participera à toutes les élections de  2023 notamment la présidentielle, les législatives et les locales.

Henriette Lembet
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Global Media Time Gif
Enami Shop