samedi,4 décembre 2021
AccueilA La UneGabon : Jean Boniface Assélé et Nicole Assélé à la machette pour...

Gabon : Jean Boniface Assélé et Nicole Assélé à la machette pour le contrôle du CLR

Ecouter cet article

S’achemine-t-on vers un duel au couteau entre Nicole Assélé et Jean Boniface Assélé au sein du Centre des libéraux réformateurs (CLR)? C’est du moins ce qu’on pourrait penser après la sortie pour le moins musclée du dernier cité, qui dans une correspondance a rappelé à l’ordre l’actuel délégué général de cette formation dont les agissements selon « Tonton Associé » « altèrent le bon fonctionnement » du parti.  

On croirait revivre la très médiatique  crise entre Marine et Jean-Marie Le Pen en France.  En effet, c’est par le biais d’une note signée du président fondateur qu’un rappel à l’ordre a été adressé au délégué général du CLR Nicole Assélé accusé d’user de « méthodes de management et de gestion du Parti qui mettent à mal son unité et son intégrité »

Une situation intolérable pour Jean Boniface Assélé qui n’a pas manqué de rappeler qu’il reste le seul maître à bord au sein de cette formation politique de la majorité. « Je ne tolérerai aucun dérapage susceptible de nuire à l’unité et à l’intégrité de mon Parti, le Centre des Libéraux Réformateurs ». Cette sortie du président du CLR fait suite à de multiples instructions qui seraient semble-t-il restées lettre morte. Une situation qui a donc fini par soulever le courroux du vieux briscard. 

Pis au nombre des griefs faits à l’encontre de Nicole Assélé, « l’exclusion d’une partie des cadres du parti qui ont contribué peu ou prou au rayonnement du CLR, moi y compris ». D’ailleurs opposé à cette mise à l’écart programmée Jean Boniface Assélé a relevé que « le Congrès Extraordinaire tenu le 14 septembre 2019 à Libreville, n’a jamais consacré un passage de témoin ». « En ma qualité de garant du respect des statuts et du règlement intérieur, de l’intégrité et de l’unité du Parti », je vous instruis de procéder à l’annulation sans délai de toutes les décisions de nominations pour lesquelles je n’ai pas été consul et à la suspension des installations des responsables des organes locaux », a-t-il martelé.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop