Gabon: Javier Ortega Bonilla, porteur d’un message de Nicolas Maduro à Ali Bongo

Gabon Gabonmediatime 14 (5)
L'ambassadeur du Venezuela au Gabon Javier Ortega Bonilla lors de son audience avec Nanette Longa Makinda © D.R.

La situation du Venezuela est loin de s’être apaisée.  Nicolas Maduro Moros, président en exercice de ce pays d’Amérique du sud multiplie les actions diplomatiques vers l’Afrique. C’est dans ce cadre que Javier Ortega  Bonilla, ambassadeur du Venezuela au Gabon a délivré un message de son président à Ali Bongo Ondimba, rapporte L’Union. Objectif, réactiver et consolider la coopération entre les deux pays.

Le ministre délégué aux Affaires étrangères, Nanette Longa Makinda a reçu un message du président du Venezuela Nicolas Maduro adressé à son homologue gabonais des mains de son ambassadeur au Gabon, Javier Ortega Bonilla ce 3 septembre 2019.  En plus du message dont le contenu n’a pas été dévoilé, la visite du représentant du gouvernement de Caracas était également l’occasion de renouer avec la coopération bilatérale entre les deux pays.

« Nous avons eu une réunion très fructueuse avec la ministre déléguée aux Affaires étrangères, Mme Nanette Longa Makinda. Et ce fut également une opportunité de transmettre le message de Nicolas Maduro Moros au président gabonais, Ali Bongo Ondimba, dans le but de réactiver la coopération  entre les deux pays », a déclaré l’envoyé spécial de Maduro.

Pour l’ambassadeur vénézuélien, la coopération entre nos deux pays est fructueuse du fait qu’ils sont tous deux membres de l’organisation des pays producteurs de pétrole. « Nous voulons donc accélérer cette coopération, la renforcer et la consolider », a-t-il précisé, avant d’ajouter « les deux pays veulent diversifier leur coopération qui ne sera pas seulement au niveau multilatéral, mais beaucoup plus bilatéral ».

Ainsi, le nouveau visage de cette coopération pourrait se matérialiser par la réactivation des relations dans le domaine de « l’éducation, du social et la formation en hydrocarbures », conclut Javier Ortega.

Pour rappel, depuis la mort de Hugo Chavez en 2013, une crise politique est née au Venezuela, amplifiée par la crise post-électorale. A la crise politique s’est également ajoutée une crise économique accentuée par la chute des revenus pétroliers, principale ressource de ce pays. 

Laissez votre commentaire