Gabon, Issoze Ngondet: « l’économie gabonaise se porte plutôt bien »

Emanuel Issoze Ngondet, chef du gouvernement © Primature Gabon

Ce mardi 18 décembre 2018, le premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet a présidé la 5ème session interministérielle du Haut conseil pour l’Investissement (HCI). Cette réunion qui avait pour but de dresser un état des lieux de la situation économique du pays, a permis au chef du gouvernement de mesurer la « pertinence des réformes engagées ».

Autour des différents acteurs du secteur public présents à cette réunion, le premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet a pu évaluer les avancées des réformes engagées par le gouvernement. Ainsi, le chef du gouvernement a pu se satisfaire des nombreuses résolutions prises dans le cadre du plan de relance de l’économie.

En effet, pour ce dernier « l’économie gabonaise se porte plutôt bien, contrairement à ce que disent les cassandres ». Or, dans le même temps, les indicateurs économiques du Gabon laissent plutôt penser au contraire, comme en témoigne l’explosion de la dette publique qui frôle les 5000 milliards de Fcfa.

En estimant que « les perspectives de croissance fixées par le FMI sont plutôt encourageantes », tout en se félicitant de « la pertinence des réformes engagées dans le cadre du Plan de relance de l’économie », le chef du gouvernement fait mine d’ignorer la situation délétère qui prévaut actuellement dans le pays.

Qu’à cela ne tienne, c’est un Emmanuel Issoze Ngondet « rassuré » par la « pertinence et l’efficacité » des réformes engagées, qui s’est entretenu avec les différents acteurs du secteur public. A noter que la question de l’amélioration du climat des affaires a également été évoquée, suite à la récente dégringolade du Gabon dans le classement Doing Business.

Laissez votre commentaire