Gabon: Issoze Ngondet lance les travaux de réhabilitation des voiries urbaines

Lancement par le Premier ministre de travaux réhabilitation des voiries de Libreville, Akanda et Owendo © GMT

Ce jeudi 15 novembre 2018, le Chef du gouvernement Emmanuel Issoze Ngondet a procédé au lancement des travaux de réhabilitation des voiries de Libreville, Akanda et Owendo. Ces réalisations évaluées à 65,6 milliards de Fcfa permettront d’améliorer les conditions de circulation dans la capitale gabonaise et sa périphérie.

C’est en présence de plusieurs membres du gouvernement, du gouverneur de la province de l’Estuaire Rigobert Ikambouayat Ndeka et certains partenaires au développement du Gabon que le Premier ministre Emmanuel issoze Ngondet a procédé au lancement des travaux de réhabilitation des voiries urbaines de Libreville, et des communes environnantes.

Les travaux qui seront réalisés par l’entreprise Colas porteront sur la réhabilitation de 112 voiries réparties sur 5 secteurs géographiques au sein des communes de Libreville, Owendo et Akanda et la construction ou l’amélioration de 8 ronds-points dont deux sur le boulevard Triomphal, un à l’entrée du camp de gaulle, un au carrefour de la Fopi, un à l’intersection Sogatol, un au carrefour de la SNI, un autre au carrefour barracuda et le dernier au carrefour de l’ancien Hôpital pédiatrique d’Owendo.

Prenant la parole pour la circonstance, le ministre de l’Equipement, des Infrastructures et des Mines, Christian Magnagna a justifié le choix des voies qui feront l’objet de réhabilitation. « Les itinéraires retenus ont été sélectionnés sur la base de critères précis. Zones ou quartiers à forte densité de populations, interconnexions entre quartiers, accès à des points touristiques désenclavement, etc », a t-il expliqué.

Le chef du gouvernement Emmanuel Issoze Ngondet a reconnu le bien fondé de cette initiative à caractère social de ce chantier qui concerne les voiries de trois villes. « il aura un impact social très fort puisqu’il permettra non seulement de fluidifier la circulation dans ces trois villes, mais aussi de faciliter l’accès à des zones, des quartiers qui jusqu’ici sont enclavés », a-t-il indiqué.

Abordant l’ouverture de l’axe routier PK5-PK12, le Chef du gouvernement a précisé qu’à la suite d’une visite d’évaluation effectuée la semaine dernière sur les lieux en compagnie du ministre en charge des Infrastructures et des techniciens de l’ANGTI, « il y a encore beaucoup de choses à faire pour pouvoir décider de la livraison définitive de ce chantier ».

« Nous pensons  pouvoir raisonnablement donner un peu plus de temps à l’entreprise pour mener à bien ses travaux de finition et le moment venu nous procéderons officiellement à la mise en circulation de ce linéaire », a t- il précisé.  

Laissez votre commentaire