Gabon : Ismaël Ondias Souna limogé de la Société équatoriale des mines

Gabon Gabonmediatime Ismaël Ondias Souna
Ismaël Ondias Souna ex-DG de la SEM © D.R.

Alors qu’il venait de lancer en toute pompe un complexe social Général Hubert Ondias Souna dans sa ville natale de Ngouoni dans le Haut-Ogooué, complexe dont l’origine des fonds suscitait des interrogations au sein de l’opinion, Ismaël Ondias Souna un des membres influent de la galaxie Ajev a été remercié au cours du Conseil des ministres qui s’est tenu ce jeudi 7 novembre 2019. 


Nommé directeur général de la Société équatoriale des mines (SEM) lors du Conseil des ministres du 26 février 2019 à la suite duquel le Premier ministre a rendu public un réaménagement technique du gouvernement, Ismaël Ondias Souna n’aura tenu que 9 mois à la direction générale de la Société équatorial des mines (SEM) après qu’il ait été débarqué de la Direction générale des Caisses de stabilisation et de péréquation au Gabon (DGCSP) communément appelée CAISTAB. 

Le jeune manager avait réussi alors qu’il dirigeait la CAISTAB a remettre sur pied la filière café en lançant sur le marché le produit Alanga confectionné à partir de grains cueillis dans une bourgade du Haut-Ogooué dans le sud-est du Gabon. 

A la SEM, Ismaël Ondias Souna s’est illustré par la conception d’un plan d’actions ambitieux en vue de la relance des activités de la SEM, cette société  nationale ayant pour missions de détenir et gérer sa participation dans les sociétés minières au nom et pour le compte de l’État gabonais. 

Au terme du Conseil des ministres de ce jeudi 7 novembre 2019, Ismaël Ondias Souna a été remplacé par David Ossibadjouo.

Laissez votre commentaire