dimanche,5 décembre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: investissements, emplois, RSE, GSEZ dresse le bilan de 2019 et 2020

Gabon: investissements, emplois, RSE, GSEZ dresse le bilan de 2019 et 2020

Ecouter cet article

Présents le 22 octobre dernier autour des parties prenantes de ses différentes activités, les administrateurs de Gabon Special Economic Zone (GSEZ), Igor Simard et Anne Nkene Biyo’o, ont dressé le bilan des réalisations entre 2019 et 2020. Entre investissements, création d’emplois et flux de marchandises des opérateurs économiques exerçant dans la zone, les deux responsables ont ainsi indiqué que pas moins de 4500 emplois directs y avaient été créés sur la période sous revue.

Fondée en 2010 dans le cadre de la mise en place de la Zone économique spéciale de Nkok comme une joint-venture entre l’Etat Gabonais et Olam, Gabon Special Economic Zone (GSEZ) a su en une dizaine d’années, tirer profit des nombreux avantages comparatifs qui lui avaient été accordés. Comme l’ont démontré Igor Simard et Anne Nkene Biyo’o, deux de ses administrateurs le 22 octobre dernier, l’opérateur a ainsi séduit une grande diversité d’investisseurs créant au passage de nombreux emplois.

En effet, en dressant le bilan des réalisations entre 2019 et 2020 sur les plans économique et sociétal lors de cette concertation publique, l’opérateur qui a intégré le top 500 des plus grosses entreprises du continent, a indiqué avoir créé pas moins de 4500 emplois directs au sein de la Zone économique à régime privilégié (Zerp) de Nkok. Des emplois qui bien que n’étant pas tous qualifiés et n’offrant pas des niveaux de rémunérations extravagants, ont permis de créer une certaine valeur ajoutée. 

Ajoutant à ces emplois, la création d’un parc à container de 4 ha pour faciliter les flux de marchandises des opérateurs économiques exerçant dans la zone, Gsez a donc connu une évolution positive. Un dynamisme rendu possible entre autres, grâce à l’ouverture d’un Guichet unique de 17 administrations publiques comprenant l’intégralité des départements et agences utiles pour faciliter les démarches administratives des investisseurs de la Zerp.

Regroupant par ailleurs des activités aussi diverses que variées à l’image de l’ouverture au plus fort de la crise sanitaire, d’une usine de fabrication de médicaments génériques destinés aux marchés local et sous-régional, la zone économique à régime privilégié a donc su tirer son épingle du jeu dans un environnement plutôt contraignant. A noter que dans le cadre de sa politique de transparence, l’opérateur s’est doté d’un système de certification  et de traçabilité des grumes. 

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop