samedi,26 septembre 2020
Accueil Derniers articles Gabon: il se fait voler son téléphone en plein direct Facebook à...

Gabon: il se fait voler son téléphone en plein direct Facebook à Nzeng-Ayong

Un agent du Conseil national de l’eau et de l’électricité (Cnee) s’est fait voler son téléphone portable, pendant qu’il faisait un live sur Facebook pour démontrer le sérieux avec lequel ses collègues et lui travaillent pour les populations. Plus de peur que de mal, le voleur s’est fait rattraper par les agents et certains riverains puis placé en garde-à-vue dans l’attente d’être éventuellement présenté devant le parquet de la République.

Libreville autrefois qualifiée de « belle et conviviale » est à présent le sanctuaire de la délinquance. Chaque jour cela se vérifie par la recrudescence d’actes inciviques de vol ou de violence. Un agent du Conseil national de l’eau et de l’électricité (Cnee) vient d’en faire l’amère l’expérience. En effet, alors que son équipe réalisait un dépannage en electricité au quartier dit Nzeng-ayong dans le 6ème arrondissement dans la nuit, un agent du Cnee s’est fait arracher son téléphone par un délinquant qui a pris la poudre d’escampette.

Les témoins de la scène étaient stupéfaits de constater la rapidité avec laquelle le bandit s’est exécuté et l’audace qui l’a animé. Faut-il rappeler qu’ils étaient très nombreux et qu’il y avait du monde autour ? Toujours est-il que la victime de ce qu’ils appellent eux-mêmes « Open Tayame » et ses collègues ne se sont pas laissé faire. En fait, juste après que le petit voyou ait démarré, ils se sont mis à le poursuivre. Cette course poursuite n’aura pas été vaine vu qu’un peu plus de 5 minutes après le délinquant a été rattrapé alors qu’il étouffait.  Certainement dû aux stupéfiants qu’ils ingurgitent à longueur de journée.

Après s’être fait passer à tabac par les populations, le mis en cause qui nie en bloc les faits qui lui sont reprochés, bien qu’ayant été arrêté en flagrant délit, a été gardé à vue. Un énième incident qui révèle que nul n’est en sécurité à Libreville et ses environs, tellement le courage et l’appât du gain guident les esprits de ces êtres malins.

Cela remet au goût du jour la cruelle question de l’absence d’agents de sécurité aux abords des quartiers. Ceux-ci n’y sont généralement que pour les contrôles routiers et ne daignent pas réagir même lorsqu’ils sont témoins d’un braquage. Sous prétexte qu’ils n’ont pas été envoyés sur le terrain pour ces cas précisément.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt