samedi,4 décembre 2021
AccueilDerniers articlesGabon : il profane des tombes de ses parents pour vendre leurs...

Gabon : il profane des tombes de ses parents pour vendre leurs crânes aux hommes politiques

Ecouter cet article

Michel Michou Mbouyi, 30 ans révolus et vivant à petit Odavo à 25 km de Fougamou dans le département de la Tsamba Magotsi, vient d’être placé sous mandat de dépôt à la prison centrale de Mouila. Selon le quotidien L’Union, ce dernier aurait profané des tombes en y retirant des crânes qui appartiendraient à ses défunts grand mère et oncle. Le mis en cause aurait avoué qu’il fournissait ces crânes à des hommes d’affaires et des hommes politiques qui en expriment le besoin

Ces derniers mois, plusieurs profanations de tombes ont été perpétrées par les fossoyeurs des cimetières. Cette fois-ci c’est à Petit-Odavo qu’un indélicat a été épinglé par les agents de la gendarmerie nationale en poste dans la localité de Fougamou qui aurait été contactés par des voisins qui auraient à maintes reprises vu des crânes fièrement exposés au salon du présumé profanateur de tombes

Après l’ouverture d’une enquête, les limiers auraient retrouvé deux crânes humains sur une table au domicile de sieur Mbouyi. Il sera à la suite interpellé et conduit à la brigade. Dans les locaux de la gendarmerie nationale, il subira un interrogatoire au cours duquel il avouera tous les faits reprochés. Il précisera au passage que ces deux crânes appartiendraient à ses parents décédés en l’occurrence sa grande mère et son oncle.

L’intéressé aurait poursuivi ses aveux en ajoutant qu’il déterrait les crânes pour s’en servir dans sa quête de notoriété dans la contrée et de se remplir les poches. Aussi, il aurait indiqué que ces crânes seraient prisés par les hommes politiques ainsi que les hommes d’affaires qui offriraient beaucoup d’argent pour s’en procurer. Gardé à vue à la brigade, Michel Michou Mbouyi sera déféré devant le parquet de Mouila où il sera placé en détention préventive à la prison centrale de Mouila pour profanation de tombes. 

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop