mercredi,23 septembre 2020
Accueil Derniers articles Gabon : il écope de 8 ans de réclusion après avoir été...

Gabon : il écope de 8 ans de réclusion après avoir été reconnu par sa victime dans la rue

La Cour criminelle ordinaire de Libreville vient de condamner Willy Minko Mi Nze, un Gabonais la trentaine révolue, à une peine de 8 ans de réclusion criminelle pour vol aggravé au sein d’un dépôt de boisson au PK13. Selon le quotidien L’Union le mis en cause avait été interpellé grâce au témoignage de l’une de ses victimes qui l’auraient reconnu dans la rue au PK8 deux jours après avoir commis son forfait. 

Les faits se sont déroulés en 2013 au quartier PK 13 au sein d’un dépôt de vente de boisson en gros appartenant à un ressortissant nigérian dénommé Chinenyi Obassi. Ce jour-là, aux alentours de 19 heures, ce dernier est attaqué par des individus à visage découvert qui parviendront à dérober la coquette somme de 7 millions de Fcfa ainsi qu’un ordinateur et des smartphones avant de prendre la fuite.

Deux jours plus tard, une des caissières dudit établissement aurait reconnu un des agresseurs alors qu’elle s’apprêtait à emprunter un taxi . C’est alors qu’elle aurait mis en alerte des agents postés dans la zone qui ne tarderont pas à mettre la main sur le présumé agresseur. Conduit au commissariat, le mis en cause sieur de Willy Minko Mi Nze niera tout en bloc mais sans produire un alibi pouvant étayer ses convictions.

Placé en détention préventive depuis, le mis en cause a comparu devant la Cour criminelle la semaine dernière. Devant les jurés, Willy Minko Mi Nze a réitéré être innocent. Une position que son conseil Me Virginie Eyue Nkouna a vigoureusement défendu en plaidant non coupable et sollicitant des larges circonstances atténuantes du fait que « le doute profite à l’accusé » ,a-t-elle rappelé. Pour sa part, le ministère public a requis la culpabilité de l’accusé et sa condamnation à 13 ans.

Aux termes du réquisitoire du maître de poursuites, la Cour a reconnu Willy Minko Mi NZe coupable de crime de vol aggravé en rappelant les dispositions des articles 463 et suivants qui disposent que « Tout vol commis avec des circonstances aggravantes constitue un vol aggravé ». En respectant à cette disposition, l’accusé a écopé de la peine de 8 ans de réclusion criminelle bénéficiant au passage de circonstances atténuantes. Il devrait être libre en 2021. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt