vendredi,22 octobre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: il écope de 8 ans de prison pour viol et vol...

Gabon: il écope de 8 ans de prison pour viol et vol avec arme blanche

Ecouter cet article

C’est au 5ème jour de la Session criminelle de Port-Gentil que l’affaire Teddy Kobedembé contre Momo Engone et Lysia Mberé-Mayaké a été débattue. Celui que tout le monde appelle « Yoan » , a été reconnu coupable du crime de viol avec usage d’arme apparente ainsi que vol avec usage d’arme apparente. Il écope d’une peine de 8 ans de prison.

La scène se serait produite le 15 décembre 2015 dans la nuit, non loin de l’école catholique Saint-André de Port-Gentil. Ce soir-là, les jeunes Momo Engone et Lysia Mberé-Mayaké, sont venues s’approvisionner dans une cafétéria. Compte tenu de la file d’attente, elles décident de passer commande et d’en profiter pour aller uriner dans un couloir à l’abri des regards indiscrets.

Poursuivant leur discussion, elles seront estomaquées à l’approche de deux individus armés de couteaux. D’un air menaçant, un des malfrats ordonne aux deux jeunes femmes de les suivre sans geste brusque. Craignant pour leurs vies, elles s’exécutent. Ils marcheront jusqu’à un repaire de bandits dans une broussaille. Sur place, ils exigent que leurs proies se dénudent.

Couteau en mains, ils assouvissent leur libido sans protection. Une fois leur basse besogne réalisée, les agresseurs sexuels emportent les téléphones portables et l’argent de leurs victimes. Ils vont fondre dans la nature en abandonnant leurs victimes sans vêtements. Elles vont parcourir une longue distance à pied avant d’être secourues. Bienheureusement, l’un de leurs agresseurs en l’occurrence Teddy Kobedembé a été cueilli par la Police judiciaire (PJ).

Lors du procès, le ministère public, représenté par Jean-Pierre Boungoulou, s’est dit répugné par l’acte odieux des deux individus. Il requiert la culpabilité de l’accusé. Et ce, pour le viol avec usage d’une arme apparente et sur le vol avec une arme apparente. Non sans manquer de requérir la réclusion criminelle à perpétuité contre le mis en cause.
Pour sa part, la défense assurée par Me Chansel Guissiga a surpris l’assistance en plaidant l’acquittement pur et simple de son client. Pour lui, aucune preuve tangible n’a été fournie. Au terme des plaidoiries, la Cour a retenu le crime de viol avec usage d’arme apparente ainsi que le vol avec usage d’arme apparente. Il sera condamné à 8 ans d’emprisonnement ferme. Il lui reste 2 ans à passer derrière les barreaux.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop