mardi,29 septembre 2020
Accueil Derniers articles Gabon: il blesse grièvement son ami à la machette à Port-Gentil

Gabon: il blesse grièvement son ami à la machette à Port-Gentil

Un adolescent d’à peine 17 ans a, à l’aide d’une machette, agressé un de ses amis dans la journée du vendredi 17 mai dernier à Sindara dans le 3ème arrondissement de Port-Gentil, chef-lieu de la province de l’Ogooué-Maritime. Et pour cause, l’agresseur s’est dit trahi par son confident qui aurait divulgué aux gens l’information sur un vol de vélo que le mis en cause aurait revendu.

« Un allô doit vivre ça », voilà à quoi se résume la loi de la rue pour les bangandos. Pour  ainsi dire que celui qui a divulgué un secret devra en payer les frais. Les jeunes Joris Ogowet Yeno et  Brandon Ogowet Yeno viennent d’être les victimes de cette règle de vie peu ou pas en phase avec les valeurs sociétales. Le propos rapporté par notre confrère le quotidien L’Union laisse entendre que ces derniers ont subi les représailles de la part d’un de leurs amis, qui se sentant trahi a opté pour le règlement de comptes à l’arme blanche. Récit!

Les faits se seraient déroulés durant la journée du 17 mai 2019 à Sindara dans le 3e arrondissement de la ville pétrolière Port-Gentil. Devant des passants, deux jeunes hommes se chamaillent. Au coeur de la dispute, un jeune adolescent reprochant à son ami d’être un traître. En effet, le présumé traître aurait révélé à certaines personnes que son ami avait volé un vélo et l’a revendu le 16 mai 2019. Pire, Brandon va demander à son ami délinquant de passer aux aveux devant plusieurs personnes. C’est cet énième acte de défiance qui déclenchera la rixe entre les deux amis.

Non loin, le frère de brandon est intervenu pour calmer les deux protagonistes. Mauvais choix: c’est à ce moment que le jeune adolescent sort une machette bien aiguisée qu’il va assénée à ce dernier. Joris Ogowet Yeno, à terre. Paniqué en voyant son ami baigner dans le sang, l’agresseur s’est fait arrêter. Il tentera de se justifier en arguant la légitime défense. Après enquête, il sera présenté devant le procureur de la localité où il a été placé sous mandat de dépôt par un juge d’instruction à la prison centrale de Port-Gentil. Quant à la victime, elle s’en est sortie avec une incapacité de travailler de 45 jours.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt