Gabon : Ike Ngouoni arrêté par les Services spéciaux

Ike Ngouoni
Ike Ngouoni, Porte-parole de la présidence de la République © D.R.

Le conseiller spécial porte-parole de la présidence de la république Ike Ngouoni Aila Oyouomi, proche de Brice Laccruche Alihanga, a été interpellé ce jeudi 21 novembre 2019 par la Direction générale des services spéciaux (DGSS), rapporte l’hebdomadaire très introduit au palais du Bord de Libreville Jeune Afrique


Selon l’hebdomadaire, c’est sur les coups de 11 heures 45 minutes qu’Ike Ngouoni Aila Oyouomi, porte-parole de la présidence et conseiller spécial en charge de la communication auprès du chef de l’État, Ali Bongo Ondimba, a été interpellé par des éléments de la Direction générale des services spéciaux (DGSS). Cette information a été confirmée à Jeune Afrique par l’avocat du concerné.

Lire aussi : Gabon : Olivier N’Zhaou confirme les gardes à vue de directeurs généraux membres de l’Ajev 

Depuis le débarquement de Brice Laccruche Alihanga de son poste de Directeur de cabinet du président de la République, son entourage immédiat subit des interpellations et des auditions par les agents de la Direction générale des recherches mais aussi par ceux des services de contre la ingérence et des services spéciaux. 

Lire aussi : Gabon : BLA et Compagnie seraient-ils de simples boucs-émissaires ? 

A travers un communiqué un collectif d’avocats a dénoncé ce mercredi 20 novembre l’immixtion de la Direction générale des services spéciaux dans des enquêtes en cours menées contre des directeurs généraux d’entreprises publiques et parapubliques telle que la CDC, la CNAMGS et la GOC ainsi que de hauts responsables membres de l’Association des jeunes émergents volontaires. 

Laissez votre commentaire