Gabon: IDRC Africa souligne l’impact d’Olam sur le développement agricole

Après avoir conclu de nombreux partenariats public-privé avec le gouvernement gabonais dans le cadre du plan stratégique Gabon émergent (PSGE), la multinationale singapourienne Olam commence à avoir un réel impact sur l’économie du pays. Ainsi, la filière huile de palme mise en avant par Olam Palm Gabon, suscite d’ores et déjà de nombreuses attentes.

Journée internationale de « lutte contre la monoculture d’arbre » oblige, l’ONG Initiatives développement recherches conseils (IDRC) a  tenu à souligner quelques points relatifs à l’impact de la multinationale singapourienne Olam, aussi bien en termes de développement social, que de développement économique.

En effet, concernant ce dernier aspect, il a été souligné l’impact de la multinationale en matière d’aide à la diversification économique du pays, notamment grâce à un apport indéniable dans le secteur agricole. Longtemps délaissé par les autorités, ce secteur bénéficie aujourd’hui d’investissements massifs concrétisés par la mise en en service de l’usine d’Awala.

Outre les investissements, ces projets agricoles ont déjà permis de créer plus de 30000 emplois, d’augmenter la capacité de production d’huile de palme dans le pays, mais aussi de le faire passer du rang d’importateur, à celui d’exportateur. Fruit de ce travail réalisé depuis bientôt cinq ans, le Gabon s’apprête à ravitailler le Cameroun et ses 25 millions d’habitants, en huile de palme.

C’est donc en véritable catalyseur, que la multinationale singapourienne est en train de s’imposer dans le paysage économique gabonais. Si elle est également présente dans d’autres secteurs porteurs, elle a grandement contribué à faire passer la masse salariale du secteur agricole à plus de 85 milliards de Fcfa.

Laissez votre commentaire