dimanche,27 septembre 2020
Accueil Derniers articles Gabon: Iba Natacha, une veuve dans la tourmente

Gabon: Iba Natacha, une veuve dans la tourmente

L’affaire opposant une partie des héritiers de feu Dominique Diata à la veuve de ce dernier est loin d’avoir trouvé son épilogue. Après les accusations portées à l’encontre de cette dernière par la progéniture de son défunt époux de nouveaux éléments laissent entrevoir un véritable imbroglio autour de l’héritage et plus particulièrement de l’entreprise laissé par l’ancien directeur général de Mitimbo Constructions SARL.

Au plus fort de ce conflit familial dont Gabon Media Time s’était fait l’écho en janvier 2019, la descendance de feu Dominique Diata accusait la veuve dénommée Natacha Iba de vouloir « s’accaparer les biens laissés par son défunt mari au mépris des droits des enfants ». Ils en tenaient pour preuve la désignation de cette dernière comme mandataire dans le cadre de la gestion de l’entreprise Mitimbo Construction SARL, laissée par son époux. 

Pis, les enfants avaient dénoncé le refus de leur belle-mère de les recevoir dans la maison familiale. Autant d’éléments qui mettaient la veuve dans le box des accusés. Sauf qu’après 8 mois de collecte d’information à ce sujet, la réalité en est tout autre. En effet, selon des proches de Natacha Iba, la supposée maison familiale d’Angondjé dont il est question a été construite par cette dernière sur le terrain de son défunt mari. 

Il faut relever qu’avant de rencontrer son épouse, feu Diata avait construit une maison R+1 à Port-Gentil sur le terrain familial de son défunt père. Et c’est bien cette habitation qu’il considérait comme maison familiale, c’est-à-dire devant revenir à ses enfants faits hors mariage, ses frères et soeurs. Ainsi, conformément aux dispositions légales en matière de succession, « quel que soit le régime matrimonial choisi, l’époux survivant reste propriétaire de ses biens propres ». Ayant choisi le régime matrimonial de la monogamie biens séparés, il est donc clair que le domicile d’Angondjé est un bien de la veuve.

Concernant sa désignation en qualité de mandataire, un document signé de feu Dominique Diata daté du 26 octobre 2015 dont Gabon Media Time a pu obtenir copie atteste bien de la décision de ce dernier de faire de dame Natacha Iba mais aussi de Diata Keita Dany Stéphane, l’un de ses fils, les signataires aux comptes de Mitimbo Constructions SARL au sein de l’Union gabonaise de banque (UGB). 

Des éléments qui démontrent dès lors les interprétations quelque peu maladroites de certains acteurs dans ce dossier de succession comme il en existe des milliers. Loin de prendre fait et cause pour l’une ou l’autre des partie, la procédure judiciaire devra donc suivre son cours afin de démêler le vrai du faux. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Street 103 Gabon Gmt