Gabon: Hervé Patrick Opiangah en communion avec les enfants de Mounana

Gabon Gabonmediatime Des élèves De Mounana Recoivent Des Kits Scolaires De Hpo
Hervé Patrick Opiangah posant avec les élèves de Mounana © GMT

Dans le cadre de sa tournée parlementaire entamée le Jeudi 3 octobre dernier, Hervé Patrick Opiangah député du siège unique de Mounana, a sillonné, en compagnie des officiels administratifs et militaires, deux jours durant, les différents établissements scolaires de sa circonscription électorale dans lesquels il a distribué des kits scolaires pour  chaque enfant, en y délivrant un message axé autour des valeurs de travail, de rigueur et de réussite. Au delà de ces rencontres qu’il a voulues citoyennes, l’ancien conseiller d’Ali Bongo s’est surtout employé à respecter l’un des engagements pris auprès de ses électeurs visant à accompagner et à soutenir scolairement les fils et filles de cette contrée. 

C’est en tout dans huit (8)  établissements du primaire et du pré-primaire dans lesquels s’est rendu, les jeudi 3 et vendredi 4 octobre derniers, l’honorable député Hervé Patrick Opiangah , aux fins d’y distribuer à tous les élèves les kits scolaires d’une part et de s’enquérir d’autre part, de l’état général de ces écoles. 

Gabon Gabonmediatime Hpo Mounana
Hervé Patrick Opiangah remettant un kit scolaire à un élève © D.R.

La journée du Jeudi 03 octobre a été rythmée par la distribution des kits dans les établissements de l’école publique de  Nguiassono, Massango 1, celui de la Cité cadre de la COMUF et enfin l’école publique d’Omoi. Le Vendredi 04 octobre 2019 ce sont les élèves des écoles catholiques de Sainte Barbe, celle de l’Alliance Chrétienne, de la Halte garderie et enfin l’École publique de Rénovation qui ont reçu la visite de leur père. 

Dans ces établissements, le député de Mounana faisant fi des habitudes protocolaires, s’est surtout adressé à ceux qu’il a appelés « ses enfants » auprès desquels il a tenu un discours simple visant à inciter ces derniers à travailler afin de produire d’excellents résultats. C’est ainsi leur expliquait-il qu’ils rempliront le contrat de confiance initié entre eux. Lui par l’accompagnement et le soutien à leur endroit et eux par les performances nées des résultats qu’ils produiront. 

Insistant sur la notion de travail, l’honorable député s’est dit résolu « à aider et accompagner ces enfants afin que demain ils aient l’opportunité en réussissant, d’aider d’autres enfants eux aussi dans le besoin ». C’est en conséquence de cette volonté qu’il a annoncé avoir la pris en totalité, la charge des frais de scolarité de tous les élèves du lycée Bruno Bokoko. 

Gabon Gabonmediatime Hervé Patrick Opiangha Mounana
Le député du siège unique de Mounana Hervé Patrick Opiangha

A l’endroit des différents chefs d’établissement, Hervé Patrick Opiangah dit HPO, conscient des difficultés structurelles auxquels ils font face, rappelées d’ailleurs par ces directeurs d’écoles, a eu des mots revigorants, en leur demandant de « s’armer de courage car il font un métier noble bien que difficile ». Revenant sur les réalités de ces établissements, HPO a rappelé le rôle de sa fonction et les limites qu’il peut rencontrer dans l’exercice de celle-ci « le député n’a pas vocation de rénover les établissements en se substituant à l’Etat ou à la municipalité mais le député porte son regard et reçoit les différentes doléances exprimées par ces responsables d’école » avant de faire une proposition palliative « le plus important c’est de se mobiliser entre fils et filles de Mounana et de mener ensemble une action commune vers les autorités quitte à ce que chaque enfant de Mounana y compris le député, puissent apporter sa modeste contribution afin d’amener ces enfants à travailler dans des conditions idoines »  proposait-il. 

C’est en cette occurrence, dans cette volonté de faire évoluer positivement les conditions d’apprentissages de ces enfants, en diluant les difficultés auxquels ils font face que Hervé Patrick Opiangah a pris l’initiative de mettre à la disposition de chaque chef d’établissement, une enveloppe d’un million de fcfa  afin de permettre le rafraîchissement et l’assainissement, priorités de ces établissements comme le défrichement car envahis en partie par les hautes herbes. 

Une initiative qui s’inscrit dans la droite lignée de la politique sociale initiée par le chef de l’Etat au nom de l’égalité des chances, programme à travers lequel le député de Mounana se reconnaît et s’emploie à réaliser « nous sommes un parti politique lequel fait partie de la galaxie présidentielle et donc l’action sociale du Chef de l’Etat doit être relayée par toutes les personnes qui se reconnaissent dans son action politique et surtout sociale »  a t-il précisé.

Laissez votre commentaire