Gabon: la HAC suspend une chaîne de télévision port-gentillaise

Quelques membres de la HAC après leur prise de fonctions @ Gabonactu.com

Il n’aura fallu que quelques semaines à la Haute autorité de la communication (HAC) pour se mettre dans la peau du père fouettard tant redouté par la presse, comme ce fut le cas avec le défunt Conseil national de la communication (CNC). Lors de sa séance plénière de ce lundi 23 juillet 2018, l’institution en charge de la régulation en toute indépendance et impartialité du secteur de la communication a suspendu pour 1 mois ferme, la chaîne de télévision privée Média+ émettant à Port-gentil.

En effet, la mesure de suspension de ce média a été actée lors  la séance plénière de la HAC qui a eu lieu lundi dernier à Libreville, conformément aux articles 2, 4, 41, 45, 47 et 49, alinéa 2 de l’ordonnance N° 00010/PR/2018 du 23 février 2018 portant organisation et création de cette institution. Le motif évoqué par les 9 Conseillers de l’institution, manque de courtoisie à l’endroit des membres de l’institution en mission de travail dans la capitale économique.

Ainsi, la HAC reproche aux responsables de Média de ne l’avoir pas reçue lors de sa descente dans la ville de sable. Pour la porte-parole de l’institution, Lucie Akalane, cette attitude dénotait le manque de considération envers la Haute autorité  qui constitue de facto une violation flagrante des dispositions, justifiant ainsi cette sanction pour le moins sévère.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire