vendredi,17 septembre 2021
AccueilA La UneGabon: Guy Patrick Obiang prône la tolérance zéro pour les réfractaires aux...

Gabon: Guy Patrick Obiang prône la tolérance zéro pour les réfractaires aux affectations

Ecouter cet article

Le ministre de la Santé, le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong a présidé ce jeudi 26 août 2021, au Centre hospitalier universitaire mère-enfant fondation Jeanne Ebori (Chumefje) la commission de mutations et d’affectations des personnels de santé. Il a saisi cette occasion pour inviter les responsables des ressources humaines des structures sanitaires à œuvrer pour l’amélioration des performances des hôpitaux. Les agents de santé indélicats devront payer pour leurs actes. 

Le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong a engagé les travaux de la commission de mutations et d’affectation des personnels de santé. Prenaient part au rendez-vous, le directeur central des ressources humaines du ministère, les secrétaires généraux, les directeurs régionaux et les gestionnaires de ressources humaines des hôpitaux régionaux. 

Pour le ministre de la Santé, cette initiative vise à une gestion « plus rationnelle et efficiente » en matière de mutations et d’affections du personnel de santé basée sur « la transparence dans une ambiance de concertation ». Il a par ailleurs invité les responsables des structures sanitaires et leurs gestionnaires des ressources humaines à faire évoluer ensemble les performances des hôpitaux afin d’aller vers une  meilleure prise en charge des populations. 

Face aux agents indélicats, le ministre de la Santé, le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong, a invité les responsables des établissements sanitaires à opter pour « la tolérance zéro ». Il va sans dire que les agents de santé réfractaires devraient pouvoir répondre de leurs actes conformément à la réglementation en vigueur en matière de sanctions. 

Laissez votre commentaire

Enami Shop