mardi,3 août 2021
AccueilA La UneGabon: Guy Patrick Obiang Ndong fustige le laxisme de la direction générale...

Gabon: Guy Patrick Obiang Ndong fustige le laxisme de la direction générale de l’Hôpital de Melen

Ecouter cet article

Après avoir décidé, en juin dernier, de la suspension de l’indemnité des responsables et du directeur général du Centre hospitalier régional de Melen (CHRM), le ministre de la Santé, le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong a réitéré ce mardi 6 juillet 2021, sa sanction à l’encontre du directoire de cet hôpital. Il a par ailleurs enfoncé le clou en fustigeant cette fois-ci, le laxisme de la direction générale dudit hôpital. 

Dans le cadre de l’amélioration de l’offre de soins au Centre hospitalier régional de Melen, initiative inscrite dans le cadre de l’évaluation des projets d’établissements de formation sanitaires, le ministre de la Santé, le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong, a reçu ce mardi à son cabinet, pour une séance de travail, l’ensemble du personnel de l’établissement sanitaire, les partenaires sociaux et des responsables administratifs et financiers du ministère.

Au menu des échanges, la décision de suspension des primes et autres indemnités aux responsables du Centre hospitalier régional de Melen et l’amélioration de l’offre de soin dans cette structure. Donnant la parole aux différents responsables des services, ces derniers ont présenté au ministre les difficultés auxquelles ils sont confrontés au quotidien et qui perturbent l’activité médicale. Pointant notamment du doigt « le manque de communication avec la direction de l’hôpital à l’origine des multiples dysfonctionnements observés au CHREM ». 

Poursuivant le chapelet de leurs revendications, les chefs de service du CHREM n’ont pas manqué de rappeler à l’assistance l’impérieuse nécessité de bénéficier du minimum en matière d’instruments, de consommables et des autres produits de santé pour une prise en charge idoine des patients. Prenant la parole à son tour, le ministre de la Santé a fustigé « le laxisme de la direction générale ». Rappelant ainsi que « l’achat des médicaments, consommables et l’entretien des équipements biomédicaux sont des rubriques prioritaires dans la planification des dépenses d’un hôpital ». 

Au terme de cette séance de travail, le ministre de la Santé, le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong a réitéré aux praticiens la volonté du Gouvernement d’améliorer la prise en charge des populations gabonaises au Centre hospitalier régional Estuaire de Melen. 

Laissez votre commentaire