mardi,21 septembre 2021
AccueilA La UneGabon: Guy Patrick Obiang annonce un «regain de nouvelles contaminations»

Gabon: Guy Patrick Obiang annonce un «regain de nouvelles contaminations»

Ecouter cet article

C’est au cours de la conférence de presse conjointement animée avec la présidente du Comité national de vaccination (Copivac), le Pr. Marielle Bouyou-Akotet, ce mercredi 08 septembre 2021, que le ministre de la Santé Dr Guy-Patrick Obiang Ndong a indiqué un « regain de nouvelles contaminations » avec notamment 234 cas actifs au lundi 6 septembre soit une augmentation de près de 150%. Consécutif au « relâchement des mesures barrières au sein de la population », ce regain fait ainsi craindre la résurgence d’une troisième vague.

La courbe évolutive des cas actifs, c’est-à-dire les personnes qui portent encore la charge virale de covid-19, connaît depuis mi-août une nouvelle augmentation sur le territoire national. Ainsi, selon les récents bilans sur la situation épidémiologique des cas de covid-19 au Gabon, 234 cas actifs ont été recensés au lundi 6 septembre soit une augmentation en un mois de l’ordre 141% pour 185 cas actifs en plus, signe d’un « regain de nouvelles contaminations, voire un dédoublement des contaminations » comme l’a d’ailleurs souligné ce mercredi le Dr. Guy Patrick Obiang.

En effet, consécutive au « relâchement des mesures barrières au sein de la population » comme l’a ainsi martelé le ministre de la Santé, cette recrudescence du nombre de cas sur fond de variant Delta au sein des communautés, trouverait son origine dans les retours des vacanciers au Gabon, notamment de France et du Maghreb où certains pays connaissent déjà une troisième vague. Faisant craindre un retour en force de la maladie, cette nouvelle hausse confirme donc « l’adoption de comportements à risque ».

Rappelant que « de nombreux compatriotes confondent l’accalmie à la fin de l’épidémie en multipliant les rassemblements non essentiels », le ministre de la Santé et la présidente du Comité national de vaccination (Copivac), ont donc plaidé pour une plus grande vigilance. Vigilance qui s’accompagne d’un retour à la prudence et aux « comportements responsables », au risque d’un nouveau durcissement des mesures restrictives de la part du gouvernement. A noter que pour enrayer cette expansion, des centres de vaccination de proximité devraient être déployés dans les prochains jours.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop