samedi,17 avril 2021
AccueilA La UneGabon: Guy Patrick Obiang accuse les médecins de faire dans la mauvaise...

Gabon: Guy Patrick Obiang accuse les médecins de faire dans la mauvaise foi

La récente sortie du syndicat des médecins fonctionnaires du Gabon (Symefoga) n’aura pas été du goût du ministre de la Santé, le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong. A cet effet, le membre du gouvernement a, dans un entretien au quotidien L’Union, tenu à fustiger la posture des syndicalistes qui selon lui ont une part de responsabilité dans la dégradation du système de santé du pays. 

Face aux dénonciations des médecins fonctionnaires qui dans leur récente communication ont fustigé la gestion quasi approximative des structures sanitaires du pays, le membre du gouvernement a tenu à s’inscrire en faux à l’égard de ce qu’il a qualifié de “mauvaise foi”. Pour Guy Patrick Obiang, le Symefoga est tout aussi responsable des maux qu’ils dénoncent. 

Revenant sur les récriminations faites par l’organisation syndicale notamment sur la problématique de la difficulté en oxygène, le ministre de la Santé a indiqué  que le Copil-Coronavirus livre régulièrement des bouteilles d’oxygène au CHUL en cas de besoin. D’ailleurs, le membre du gouvernement a laissé entendre dans le quotidien L’Union que le président du Symefoga le Dr. Adrien Mougougou serait au fait de cette information puisque membre du comité de direction de Centre hospitalier universitaire de Libreville.  

« Le gouvernement fait des efforts pour parer aux insuffisances créées par cette crise à laquelle personne ne s’attendait en privilégiant aujourd’hui les structures sanitaires qui assurent la prise en charge Covid » a affirmé le ministre de la Santé qui , n’a pas manqué de s’insurger contre les accusations des médecins à l’encontre du gouvernement. 

Revenant sur la gestion de l’indemnité Covid, Guy Patrick Obiang Ndong s’est voulu rassurant. « Le ministre de tutelle a mis en place une commission où les responsables des syndicats ont participé pour produire la liste qui devait être envoyée au ministère du budget. Donc s’il y a manquement il faudrait qu’ils acceptent leur part de responsabilité qui n’incombe nullement au gouvernement », a-t-il indiqué.

Laissez votre commentaire

Bestheinfusion