Gabon: guerre ouverte chez les Assele

Jean Boniface Assélé menace ses enfants de poursuites judiciaires © D.R

Le jeudi 17 janvier dernier, le président du Centre des libéraux réformateurs (CLR), Jean Boniface Assélé, s’est insurgé contre la mise à l’écart de la famille du président lors de son retour furtif au Gabon, au cours de l’émission « Assélé discute avec vous », diffusée sur la radio Génération nouvelle. Ce samedi 20 janvier, sa fille Nicole Assélé, accompagnée de ses frères et sœurs, a fait irruption dans les locaux de ladite radio pour exiger aux agents de la fermer jusqu’à la tenue d’une réunion de famille avec leur père.

« Nous allons la fermer (radio Génération nouvelle, NDLR) jusqu’à ce que, notre père qui est le chef de la famille Dabany comme il vous l’a dit ici convoque une réunion. (…) L’abus de faiblesse autour de notre père qui va avoir 80 ans dans quelques semaines ça suffi », a précisé Nicole Assélé avant d’accuser les agents de la radio de l’instrumentaliser et les auditeurs de se mêler des affaires de sa famille.

Une sortie qui n’a pas du tout plu à Jean Boniface Assélé qui a réagi plus tard dans la soirée aux propos tenus par sa fille sur les ondes de cette radio. « Chers auditeurs, chers partenaires, vous avez dû apprendre par le biais des réseaux sociaux et constaté en mon absence, qu’un groupe de vandale, à la tête duquel se trouvait madame Assélé Nicole, a fait irruption dans les locaux de ma radio, Génération nouvelle, ce jour, samedi 19 janvier 2019, aux environs de 15 heures, emportant le matériel de diffusion », a-t-il dénoncé.

Estimant que cette irruption des membres de sa famille au sein de la radio Génération nouvelle est un acte répréhensible, le général de police à la retraite qui dispose de son droit à la justice l’a fait constaté par exploit d’huissier et se réserve le droit de saisir les juridictions compétentes, bien que sa fille Nicole Assélé, soit venue fermer les antennes de cette radio le temps de « laver le linge sale en famille ».

Par ailleurs, le chef de la famille Dabany qui est désormais en guerre ouverte contre ses enfants, notamment Nicoles et Angèle Assélé aperçues sur le plateau de la radio Génération nouvelle, a tenu à présenter ses excuses aux partenaires et auditeurs de Génération nouvelle pour le désagrément subi et à les rassurer de ce que leur droit à l’information sera garanti.

Laissez votre commentaire