Gabon: Gsez se dote d’un nouvel outil de gouvernance environnementale et social

© D.R

Dans un communiqué publié ce mardi 5 juin 2018 à Libreville, Gabon Special Economic Zone (GSEZ) a annoncé avoir développé une structure de gouvernance environnementale et sociale (SGES) qui lui permettra entre autres  de mieux encadrer les activités liées à la transformation de bois. Ainsi, cette SGES lui permettra notamment, d’assurer un environnement de travail sain et sécuritaire pour ses employés.

C’est en substance ce qu’on peut retenir du communiqué publié par Gabon Spécial Economic Zone (GSEZ) ce mardi. Après avoir mené des actions concrètes, à la fois pour la préservation de l’environnement et pour améliorer le quotidien des populations notamment dans les domaines de la santé et de l’éducation, GSEZ a décidé d’aller encore plus loin en mettant en place une structure de gouvernance environnementale et sociale (SGES).

En effet, dans le cadre de sa stratégie de développement durable, GSEZ après avoir identifié ses besoins, a décidé de mettre en place cette structure qui lui permettra de booster ses performances environnementales et sociales. Applicable dans un premier temps dans la Zone Economique Spéciale de Nkok (ZESN), la SGES va définir «les exigences à respecter pour chaque secteur d’affaire lié à la transformation du bois », tout en offrant aux employés «un environnement de travail sain et sécuritaire».

En outre, la SGES va inclure deux principales composantes à savoir, une étude d’impact environnemental et social (EIES) et un plan de gestion environnemental et social (PGES), et sera développé en collaboration avec les autorités réglementaires et avec le secteur d’affaire lié à la transformation du bois opérant dans la ZESN. Le communiqué souligne également que GSEZ «a développé et mis en place un processus permettant la gestion des plaintes ainsi qu’une plateforme numérique qui vient en appui à ce processus».

Laissez votre commentaire