lundi,18 octobre 2021
AccueilA La UneGabon : Gsez renouvelle son engagement en faveur de la protection de...

Gabon : Gsez renouvelle son engagement en faveur de la protection de la biodiversité

Ecouter cet article

Face aux enjeux croissants de protection d’une biodiversité en diminution progressive et dans l’optique de matérialiser son ambition d’acteur éco-responsable, Gabon special economic zone (GSEZ) a décidé d’agir en faveur de la biodiversité gabonaise. Pour ce faire, elle vient d’initier une étude d’impact environnementale et sociale sectorielle, avec pour objectif premier d’atténuer les risques potentiels d’atteinte à la biodiversité par les activités des industries.

Regroupant à la fois les différentes espèces et formes de vie (animales, végétales, entomologiques et autres) et leur variabilité, la biodiversité constitue aujourd’hui un enjeu croissant dans l’atteinte des objectifs de développement durable. Dans cette optique, les acteurs industriels à l’image de Gabon special economic zone (GSEZ) sont appelés à se mobiliser en faveur de sa protection.

LIRE AUSSI : Gabon: Lee White participe à une étude d’envergure sur la sensibilité thermique dans les forêts tropicales 

C’est donc conscients de cet état de fait, que les responsables de cette zone franche située en périphérie de Libreville, ont initié une étude d’impact environnementale et sociale sectorielle, avec pour objectif premier d’atténuer les risques potentiels d’atteinte à la biodiversité par les activités des industries présentes en son sein. 

LIRE AUSSI : Gabon : la filière bois en plein essor grâce à l’appui de GSEZ 

Réalisée par un cabinet international indépendant qui s’appuie sur des experts locaux, cette étude répond aux standards internationaux et nationaux les plus exigeants. Englobant aussi bien l’identification des zones sensibles ou des espèces vulnérables que la prévoyance des mesures de gestion en vue de préserver lesdites espèces, cette étude constitue donc une véritable action en faveur de la préservation de la biodiversité.

La Zone Économique Spéciale de Nkok qui abrite des mangroves dans une partie non encore transformée, entend donc anticiper sur de futures exploitations en mettant en place un standard qui fera foi. Partant du fait qu’au niveau mondial, la surface  des mangroves diminue en raison des activités humaines alors même qu’elles contribuent à stabiliser le littoral et à stocker le carbone, GSEZ entend donc oeuvrer en faveur de leur protection.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Enami Shop