Gabon: GSEZ Airport détenteur d’un certificat provisoire d’aérodrome

Aeroport international Leon Mba de Libreville © L’Union

Faisant suite aux informations relayées ces derniers jours sur un retrait de la certification internationale par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) à l’Aéroport de Libreville, le précieux sésame, GSEZ Airport, gestionnaire de cette infrastructure, a par le biais d’un communiqué, tenu à édifier l’opinion sur les tenants et aboutissants de cette procédure. Ainsi, l’infrastructure aéroportuaire est détentrice d’un certificat provisoire d’aérodrome délivré par l’autorité de l’aviation civile (ANAC).



Loin de la polémique engrangée après les révélations d’un retrait de sa certification GSEZ Airport possède non seulement un certificat provisoire d’aérodrome mais il est également engagé dans le processus d’obtention du certificat définitif. Il faut rappeler que ce certificat est délivré par l’ANAC Gabon, conformément à la réglementation nationale établie selon les normes et pratiques de l’OACI.

De manière plus pratique, lorsqu’un changement de gestionnaire d’aéroport survient, il faut reconduire le processus de délivrance de l’agrément au nouveau gestionnaire, ce qui explique la décision prise par  l’organe supérieur international en matière de supervision aéroportuaire. D’ailleurs, lors de l’audit réalisé par ce dernier le processus de certification de l’aéroport de Libreville avait été jugé conforme. « Aucune dégradation n’a été constatée tout comme aucun avis de retrait du certificat d’aérodrome n’a été émis », souligne le communiqué.

Par ailleurs, dans un communiqué de presse paru le 22 février 2019 dans le quotidien l’Union, l’ANAC a fait état des conclusions du rapport préliminaire de la revue de l’OACI faisant apparaître l’établissement d’un système solide de supervision de la Sécurité de l’aviation civile ;une progression significative du taux de mise en œuvre des normes et pratiques recommandées par l’OACI et une préoccupation significative de sécurité.

« Le gouvernement gabonais a confié la gestion de l’Aéroport International Léon Mba à partir du 6 octobre 2018. Dès la reprise, GSEZ Airport a entamé un vaste programme d’aménagements visant à maintenir l’infrastructure vieillissante et d’améliorer l’expérience passager », précise l’entreprise.

Laissez votre commentaire