dimanche,27 novembre 2022
AccueilA La UneGabon: grève à Trans’Urb, prix des billets exorbitant, aéroports en décrépitude, Paillat...

Gabon: grève à Trans’Urb, prix des billets exorbitant, aéroports en décrépitude, Paillat impuissant !

Ecouter cet article

Le mouvement d’humeur enregistré ce mardi 18 octobre 2022, au sein de la société de transport en commun Trans’Urb, a révélé une fois de plus la situation catastrophique dans laquelle se trouve le secteur des Transports. En effet, du transport terrestre, au transport maritime en passant par celui aérien, il ne se passe pas un seul jour sans que les populations poussent des récriminations qui malheureusement ne daignent pas être prises en compte par le ministre des Transports Brice Paillat.

Le costume de ministre des Transports serait-il trop grand pour Brice Paillat? C’est la question qu’on pourrait se poser au vu du mutisme dont fait preuve le chef de ce département ministériel depuis sa nomination. Il faut dire que ce secteur est miné depuis plusieurs mois par des multiples crises qui ont un impact sur le quotidien des populations. 

La preuve avec le mouvement d’humeur lancé par les agents de Trans’Urb qui a littéralement mis à mal la mesure portant sur la gratuité du transport et plus particulièrement celle sur la gratuité du transport scolaire. Une situation déplorable qui a d’ailleurs contraint des élèves du lycée technique Omar Bongo a battre le pavé pour revendiquer un retour immédiat des bus. 

Il faut dire que les difficultés rencontrées par Trans’Urb ne sont pas les seules qui minent le pan transport terrestre. On peut citer notamment la problématique du coût du transport qui a connu une hausse vertigineuse depuis la crise sanitaire liée au covid-19. Ainsi, malgré la levée des mesures restrictives prises par le gouvernement notamment celle portant sur le nombre des passagers, les transporteurs continuent de maintenir les prix à la hausse, avec pour conséquence l’impossibilité pour les populations d’emprunter à taxi à 100 FCFA.


Même situation dans les transports maritime et aérien où les prix des billets demeurent élevés. Pour le cas du transport maritime sur l’axe Libreville-Port-Gentil les voyageurs continuent de débourser 35 000 FCFA en classe économique et 50 000 FCFA en classe affaires. Même cas de figure dans le secteur aérien où les consommateurs se plaignent du coût exorbitant des billets d’avion. Des situations qui pourtant n’ont jamais fait l’objet d’un suivi réel du ministre des Transports qui malgré les cris de détresse des populations ne réussit pas à mettre de l’ordre dans lesdits secteurs.

Mondjo Mouega
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lancement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Rédacteur en chef

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x