Gabon: le gouvernement suspend toute activité d’orpaillage et de production d’or

Exploitation artisanale d'or © D.R

Ce lundi 17 septembre 2018, le ministère de l’Equipement, des infrastructures et des mines par le biais d’un communiqué, a temporairement suspendu toutes les activités d’orpaillage, de recherche et de production d’or sur l’ensemble du territoire national. Cette décision intervient alors qu’un trafic illégal a été constaté dans plusieurs localités par des individus peu scrupuleux.



Désireux de faire de l’or la nouvelle pépite de l’économie gabonaise, les autorités sont de plus en plus attentives à la situation du métal précieux. De ce fait, après que les services administratifs des mines et de l’environnement ainsi que les services de sécurité et de défense, eurent découvert « des sites d’exploitation sauvage et illicite d’or dans plusieurs localités », que le gouvernement a décidé de prendre des mesures.

En effet, c’est suite à cette découverte et « afin de mettre un terme à ces dérives au regard du caractère stratégique » de l’or pour le pays, que le gouvernement a décidé de la « suspension temporaire de toutes les activités d’orpaillage, de recherche et de production d’or sur l’ensemble du territoire national ». C’est donc une décision radicale que viennent de prendre les autorités gabonaises.

En vue d’une application stricte et rigoureuse de cette mesure, les autorités ont décidé d’auditer tous les sites d’orpaillage, mais aussi de passer en revue les permis de recherche et d’exploration et les autorisations d’opérer dans ce secteur. Cet ensemble de mesures marque sans conteste toute la détermination des autorités à enrayer ce phénomène.

Par ailleurs, le communiqué indique que tout contrevenant à cette décision « s’exposera à des sanctions conformément aux dispositions législatives et réglementaires en vigueur ». A noter que cette décision fait suite à la volonté affichée des autorités d’accroître le rendement de cette filière, en la rendant plus efficiente.

Laissez votre commentaire