Gabon: le gouvernement à l’origine de l’insalubrité grandissante

Lambert-Noël Matha, ministre de l'Intérieur © GMT

Dans une interview publiée dans le quotidien L’Union du Lundi 31 décembre 2018, le ministre d’Etat à l’Intérieur, Lambert-Noël Matha à dévoilé la principale cause de l’insalubrité grandissante à travers les rues de Libreville et de ses environs. A cet effet, le membre du gouvernement a indiqué que la raison principale de ce phénomène décevant est la dette des pouvoirs publics vis-à-vis de la société Averda chargée de la collecte des ordures. Le responsable dudit departement ministeriel a déclaré que cette dette s’élève 20 milliards de FCFA.



Interrogé au sujet de l’insalubrité inquiétante au sein des communes de Libreville , Akanda, Owendo et Ntoum, le ministre d’Etat à l’intérieur à avouer l’incapacité du gouvernement à remplir sa part d’obligations dans le contrat qui le lie à la société averda dont la mission principale est la collecte des ordures à travers ces communes.

L’Origine de cette situation à la limite alarmante pour les populations est  l’importante dette du gouvernement envers ladite société dont les responsables ne savent plus à quel saint se vouer.  « L’Etat est aujourd’hui redevable à la société Averda  d’une somme de plus de 20 milliards de FCFA au titre de ses prestations antérieures », a déclaré le ministre.

Cette situation n’est pas sans conséquence pour l’entreprise qui doit à chaque fois faire face à des mouvements d’humeur de ses salariés qui réclament le paiement des indemnités liées à leurs prestations. Aussi, la suspension du travail par les employés cause donc l’accumulation des ordures dans les rues de la capitale et ses environs donnant ainsi une image peu appréciable à ces artères.

Laissez votre commentaire