mardi,29 septembre 2020
Accueil Derniers articles Gabon: Gilbert Sambi accusé d’avoir commis un double meurtre à Kango

Gabon: Gilbert Sambi accusé d’avoir commis un double meurtre à Kango

C’est la stupeur totale au village Andock-Foula dans le département du Komo depuis quelques jours. Selon notre confrère de L’Union , Gilbert Sambi Bilaye est accusé d’avoir ôté la vie à Zhenyou Li et Will Fortuné Ikapi Mouketou, deux de ses collègues âgés de 57 ans et 24 ans dans la nuit du jeudi 7 mai dernier à la carrière de gravier de Kango. 

Selon notre confrère de L’Union, les faits se seraient déroulés le jeudi 7 mai 2020 dernier à la carrière de gravier de Kango où la société chaudronnerie Du Gabon (CDG) mène ses activités. Ce soir-là, Gilbert Sambi, se serait rendu chez le chef du village Andock-Foula pour déclarer la disparition de ses 2 collègues, un ressortissant chinois Zhenyou Li de 57 ans et un gabonais Will Fortuné Ikapi Mouketou à peine âgé de 24 ans. Suite à cette déclaration, le commandant de la Brigade de Kango se saisira de l’affaire. 

Le lendemain, les limiers soutenus par la société susmentionnée démarrent les investigations. C’est au cours de celles-ci que le commandant de brigade sera informé de la présence d’un véhicule dans un ravin non loin du village Andock-Foula. Sur place, les agents de brigade accompagnés de quelques agents de santé solliciteront l’aide d’un engin de la société Colas-Gabon pour sortir le véhicule du ravin. Une fois hors du gouffre, les médecins y découvriront les corps. Celui de Zhenyou Li  plié au siège passager et celui de Will Fortuné Ikapi Mouketou à la cabine arrière entre les sièges. 

Par contre, les médecins auraient repéré des marques de violence sur le long des deux corps. Une découverte qui aurait fait naître l’hypothèse d’un assassinat maquillé en accident de circulation. Il n’en fallait pas plus pour que les agents décident de revenir au village où ils vont perquisitionner le domicile du principal suspect Gilbert Sambi Bilaye, qui pourtant prétend avoir perdu de vue ses collègues aux alentours de 18 heures. 

Sur place, les agents découvriront un calibre 12 et un marteau humide dissimulés sous un matelas. Dans le même temps, un nganga aurait révélé que Gilbert Sambi Bilaye aurait tenté de le soudoyer afin que les deux victimes, respectivement responsable de la carrière et chauffeur, ne soient pas informées sur l’identité de l’auteur du vol de la somme de 350 000 Fcfa. Malheureusement pour lui le nganga aurait tout révélé. Tout portait donc à croire que Gilbert Sambi Bilaye ait toutes les raisons de les faire disparaître. Dos au mur, Gilbert Sambi Bilaye aurait reconnu le double crime.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt