dimanche,27 novembre 2022
AccueilDerniers articlesGabon: gendarmes et policiers de l'intérieur du pays réfractaires à l'interdiction des...

Gabon: gendarmes et policiers de l’intérieur du pays réfractaires à l’interdiction des contrôles

Ecouter cet article

Interdits récemment suite aux injonctions du Général de brigade et commandant en chef de la gendarmerie, Yves Barassouaga les contrôles routiers semblent avoir la dent dure. En effet, plusieurs transporteurs de la ville de Port-Gentil ont récemment à nouveau, fait face aux gendarmes le long de leurs chemins. Une situation qui a conduit à une levée de boucliers de la part de la Fédération gabonaise des syndicats des transports et assimilés (FEGASTA).

Excédés par le phénomène de racket duquel les agents de forces de l’ordre étaient passés maîtres, les taximen et autres automobilistes de la ville de Port-Gentil mais également d’autres localités de l’hinterland avaient porté la voix haute pour dénoncer ledit phénomène. Conséquence immédiate, le Général de brigade et commandant en chef de la gendarmerie, Yves Barassouaga avait décidé de prendre le taureau par les cornes en suspendant les contrôles routiers.

Seulement, près de 2 mois après cette annonce forte, le naturel semble être revenu au galop. En effet, force est de constater que des éléments de la gendarmerie en poste à l’intérieur du pays semblent fouler au pied les instructions de leur commandement en poursuivant leur opération auprès des transporteurs et autres usagers. Ces derniers, n’ayant pour seul objectif que de soutirer des sommes d’argent aux conducteurs de véhicules.

Une situation assez incompréhensible tant officiellement, aucune autorisation n’a été donnée pour entrevoir une reprise desdits contrôles. S’agit-il d’une insubordination manifeste savamment entretenue par une caste d’agents véreux prêts à tout pour arrondir leurs fins de mois surtout à l’approche des fêtes de fin d’année ? Quand on sait que des sanctions envers les agents réfractaires avaient été annoncées, espérons que les agents ne se conformant pas aux instructions soient interpellés et sanctionnés. Pour l’heure, ces derniers semblent défier les ordres du haut commandement.

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x