lundi,3 octobre 2022
AccueilA La UneGabon: gardée à vue, la présumée victime de Ndzoma n'a pas porté...

Gabon: gardée à vue, la présumée victime de Ndzoma n’a pas porté plainte

Ecouter cet article

Lors de sa déclaration faite le dimanche 4 septembre 2022, L’Église Synagogue du Gabon (ESG) a voulu mettre à nu les aspérités criantes constatables dans la procédure judiciaire des agents de la Direction générale de la documentation et de l’immigration (DGDI). Ces derniers ont tout aussi signalé que « Hulda Benga n’a jamais déposé une plainte contre notre Leader ».

Interpellés depuis le jeudi 1er septembre dernier pour pratique insidieuse de la magie, le Prophète Emmanuel Ndzoma, l’Evangéliste David Wade, le Pasteur Stecy Mbele, Hulda Benga et Alain Mougnegui, sont depuis gardés à vue dans une unité de la Police nationale. C’est du moins ce qu’ont révélé les membres de leur assemblée chrétienne dénommée Église Synagogue du Gabon sise dans la commune d’Owendo.

Selon ces derniers, l’homme de Dieu aurait été convoqué, le mercredi 31 août 2022, au sein des services de la DGDI et ce, « afin de s’expliquer sur la vidéo d’une grossesse miracle de 3 mois lors de la Grande Croisade ». Respectueux des autorités mondaines, le Prophète Emmanuel Ndzoma s’y serait rendu en compagnie d’Hulda Benga, la femme ayant subi le miracle de la fécondité. 

Tous les deux vont répondre aux questions des agents avant d’être remis en liberté. Seulement, surpris seront-ils d’être à nouveau convoqués le lendemain avant d’être gardés à vue pour des motifs non clairement indiqués tant les fouilles menées à L’église et au domicile se seraient révélées non concluantes. Et ce, en dépit des saisies opérées en l’occurrence des clés USB, des livres et autres documents.


Aussi, l’ESG a tenu « à signaler à l’ensemble de l’opinion que Madame Hulda BENGA n’a jamais déposé une plainte contre notre Leader ». Toute chose qui selon eux, démontrerait l’acharnement injustifié qui est fait contre sa personne et d’autres ecclésiastiques. Il est tout de même judicieux que le procureur de la République en l’occurrence André Patrick Roponat juge de l’opportunité des poursuites.

Lyonnel Mbeng Essone
Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )

Laisser un commentaire

1 Laisser un commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Paltiel
Paltiel
7 septembre 2022 à 22h35min 22 h 35 min
Global Media Time Gif
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x