mercredi,18 mai 2022
AccueilDerniers articlesGabon: Gabosep menace d’enterrer à titre d’indigent 29 corps abandonnés dans ses...

Gabon: Gabosep menace d’enterrer à titre d’indigent 29 corps abandonnés dans ses locaux

Ecouter cet article

C’est par le biais d’un communiqué rendu public le lundi 21 février 2022 dans les colonnes de notre confrère L’Union que la Société gabonaise de sépultures (Gabosep) a dénoncé un abandon des dépouilles par des familles depuis 2020. Lasse de subir cette situation, la direction de ladite société a annoncé que des séries d’inhumation à d’indigents seront organisées pour les 29 corps dans un délai de 10 jours sans quoi.

Lasse de contenir en son sein plusieurs dépouilles depuis 2 ans déjà, la Société gabonaise de sépultures a interpellé les proches des défunts afin de venir les récupérer. Selon Casep-Ga, 29 dépouilles seraient abandonnées par leurs proches malgré leur identification. Une attitude peu orthodoxe des proches de ces disparus que la Direction générale de cette entité entend mettre à nue.

A cet effet, Gabosep a invité tous les parents des défunts à les récupérer afin de procéder à des inhumations dignes. Sans quoi, l’établissement de sépulture menace d’engager, après aval du parquet de la République, une procédure d’inhumation collective à titre d’indigent dans une fosse commune mise à disposition par l’hôtel de ville de Libreville. Une triste fin pour ces personnes ayant des familles. 

Par ailleurs, si cette mesure applicable dans 10 jours peut s’avérer intransigeante, il ne faut néanmoins pas perdre de vue que la conservation trop longue des corps engendre des pertes économiques énormes pour les établissements de sépulture dont la capacité n’est pas illimitée. Vivement un sursaut d’orgueil de la part des familles. Ne dit-on pas que le repos éternel n’est possible que lorsque les défunts sont enterrés dignement?

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Global Media Time Gif
Enami Shop