Gabon: Frédéric Massavala libre !

Frédéric Massavala © GMT

Le procès en appel contre le porte-parole de la Coalition pour la nouvelle République (CNR), Frédéric Massavala Maboumba détenu à la prison centrale de Libreville depuis le 8 septembre 2017, vient de connaître son épilogue. Au terme du délibéré prononcé par  la Cour d’Appel de Libreville, ce dernier devrait recouvrer sa liberté très prochainement.



Interpellé en septembre 2017 au terme d’une manifestation de l’opposition, ce proche de Jean Ping était poursuivi pour « provocation directe à un attroupement non armé par discours proféré publiquement et instigation aux actes ou manœuvres de nature à provoquer des troubles ou manifestations contre l’autorité de l’Etat ».

Le 8 janvier 2019, Frédéric Massavala a été condamné en première instance à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis. Le 16 mai dernier, la Cour d’appel avait requalifié les faits reprochés au conseiller départemental de Tsamba-Magotsi dans la province de la Ngounié.

Lors de cette audience qui s’est déroulée en l’absence du détenu, la Cour d’appel l’a condamné à 36 mois de prison dont 15 mois ferme. Ayant largement purgé sa peine, il devra recouvrer sa liberté dans les heures qui suivent. Joint au téléphone par Gabon Media Time son avocat Me Jean Rémy Bantsantsa a précisé qu’il « reste juste quelques démarches administratives à faire  auprès de la prison afin qu’il regagne sa famille ».

Laissez votre commentaire