jeudi,1 octobre 2020
Accueil A La Une Gabon: Freddhy Koula appelle à «investir dans la formation des jeunes et...

Gabon: Freddhy Koula appelle à «investir dans la formation des jeunes et les infrastructures de base»

Si les champions nationaux au premier rang desquels Pierre Emerick Aubameyang, Denis Bouanga, Mario Lemina, Aaron Appindangoye and co; font aujourd’hui la fierté du pays et bénéficient d’une visibilité médiatique toujours plus grande, les voies qu’ils empruntent pour compter parmi cette élite sportive au niveau mondial restent semées d’embûches. Et pour cause, entre formation quasi inexistante et structures de base inopérantes, le football gabonais au niveau local est aujourd’hui à l’agonie, comme l’a suggéré le journaliste sportif Freddhy Koula.

En effet, à travers un post sur sa page Facebook le 3 août dernier, le journaliste a relevé l’impérieuse nécessité d’investir dans « la formation et les infrastructures de base » au Gabon aussi bien dans le football que dans d’autres sports. Et pour cause, le vivier incroyable de talents dont dispose le pays et qui est aujourd’hui porté par des Aubameyang, des Lemina des Bouanga, Ecuele Manga ou encore Didier Ndong, Aaron Appindangoye et Chris Silva, mérite largement qu’on s’y attarde.

Rappelant justement « la bénédiction d’avoir ces sportifs de haut niveau » qui « renforcent LA fierté d’être Gabonais» et qui peuvent être des catalyseurs d’investissements, Freddy Khoula n’a donc pas manqué de souligner la nécessité d’investir dans les domaines de la formation et des infrastructures. Une nécessité renforcée par un contexte délicat marqué par une pandémie qui a contraint à l’arrêt définitif des championnats, et qui doit conduire à « une réforme institutionnelle des formations et des championnats ». 

Invitant la Direction technique nationale (DTN) et la Fédération gabonaise de football (Fegafoot) à « profiter de ce contexte particulier pour lancer leur propre réforme des formations en termes de contenus, de méthodes et de philosophie de l’entraînement », Freddy Khoula a par ailleurs plaidé pour un renouveau des méthodes de formation aussi bien des entraîneurs que des formateurs. Une nécessité qui pourrait donc être le point de départ d’une « reconstruction ». 

Sachant qu’audelà du simple “aspect formation” dont le Gabon avait déjà entamé le processus il y a quelques années à travers des clubs comme Sogea FC, USM, FC 105 etc., le sport a une réelle capacité de rentabilité étant donné que les centres de formation de football génèrent véritablement de l’argent, ces suggestions pourraient conduire vers de nouvelles orientations, pouvant aboutir à un changement de paradigme.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Street 103 Gabon Gmt

padding-top : 20px;