Gabon: Franck Nguema, un patron de média propulsé au gouvernement

Franck Nguema, ministre délégué auprès du ministre d’Etat chargé des Forêts et de l’Environnement © D.R

C’est sans aucun doute l’une des entrées les plus fulgurantes qu’a connue le gouvernement conduit par Julien Nkoghe Bekale. Ainsi, le président directeur général de la chaîne de télévision privée TV+ a fait son entrée dans la nouvelle équipe gouvernementale en qualité de ministre délégué auprès du ministre d’Etat chargé des Forêts et de l’Environnement.



La nomination de ce jeune leader issu de la société civile est sans conteste l’une des plus marquantes de ce gouvernement qui compte 38 membres avec le premier ministre. Celle-ci n’a d’ailleurs pas manqué de faire jazzer sur les réseaux sociaux Franck Nguema étant connu comme le neveu de l’opposant André Mba Obame.

Mais cette entrée,  loin des considérations politiques, sonne plus comme une ascension normale d’un acteur politique qui commence peu à peu à s’affirmer. En effet, il a été élu récemment  député sous l’étiquette indépendant dans la circonscription du deuxième arrondissement de la commune d’Akanda. Il faut d’ailleurs dire qu’il a laminé son adversaire du Parti démocratique gabonais (PDG) Joseph Minko Olenga.

Diplômé de l’Ecole supérieure de commerce option marketingde Bordeaux, il commence sa carrière professionnelle en qualité de cadre commercial du groupe Matra Hachette (actuellement Lagardère) à Toulouse. Mais ses attaches au pays vont conduire  ce manager hors pair à créer un groupe médias composé de la chaîne de télévision TV+, Mediaffiche, Radio Nostalgie, Régie Africa Networks.

Chantre de l’Alliance nouvelle durant la campagne électorale des législatives, Franck Nguema devra donc faire valoir son expérience de manager dans un département ministériel qui est l’un des piliers de la politique du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba. Chargé du Plan climatique, il devra donc, sous la direction de son ministre titulaire, orienter et dynamiser la politique climat du pays.

Laissez votre commentaire