lundi,20 septembre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: Franck Nguema rassure sur l’entretien des stades d’Angondje, Port-Gentil et Oyem

Gabon: Franck Nguema rassure sur l’entretien des stades d’Angondje, Port-Gentil et Oyem

Ecouter cet article

En marge des assises du national football organisées depuis le 10 mai dernier à Libreville, le ministre des Sports Franck Nguema, est revenu sur la nonqualification des stades d’Angondje, Oyem et Port-gentil, pour les matchs qualificatifs à la coupe du monde 2022, mais également sur le règlement du litige concernant le stade omnisport. Promettant un meilleur entretien de ces derniers, le membre du gouvernement a laissé entendre qu’ils occuperaient une place de choix dans le processus de normalisation du football.

Dans un état tout bonnement déplorable moins d’une dizaine d’années après avoir été construits ou réhabilités à coups de dizaines de milliards de FCFA (plus de 250 milliards de FCFA pour l’ensemble selon les données fournies par l’analyste Mays Mouissi), les stades de l’Amitié sino-gabonaise, de Port-gentil et d’Oyem, devraient prochainement subir une cure d’entretien de la part des autorités. C’est le ministre des Sports Franck Nguéma qui l’a annoncé en marge des assises du national football qui se tiennent actuellement à Libreville.

En effet, non sélectionné pour les campagnes de qualification au prochain mondial 2022 au Qatar auquel le Gabon souhaite ardemment participer, ces trois stades auxquels il faut évidemment ajouter le stade omnisport à l’abandon depuis 2009 malgré plus de 90 milliards de FCFA injectés, devraient donc d’ici quelques mois être replacés au centre des préoccupations. Parties intégrantes du projet de restructuration de notre football, ils devraient donc se voir affecter à nouveau, un budget colossal. 

Si pour l’heure aucun calendrier n’a été élaboré par le ministère chargé des Sports les concernant, nul doute que la détermination de l’actuel ministre pour la redynamisation du sport roi, devrait faire pencher la balance. Reste désormais à savoir si au regard des difficultés économiques actuelles, ce projet de réhabilitation sera considéré comme une priorité, à l’heure où le pays manque d’infrastructures routières de base ou encore d’écoles primaires et secondaires.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Enami Shop