Gabon: le FMI table sur une reprise de la croissance

Jean Marie Ogandaga, Boileau Loko et Jean Fidèle Otandault © GMT

Ce vendredi 16 novembre s’est déroulée à la salle Jérôme Okinda du ministère du Budget et des Comptes publics, la cérémonie de restitution  du rapport de mission du Fond monétaire international (FMI). Lors de cette rencontre les représentants de l’institution financière se sont félicités des efforts  entrepris par le Gabon en  matière de gouvernance financière et qui aura une incidence positive sur la croissance économique.

C’est en présence du ministre du Budget et des Comptes publics Jean Fidèle Otandault et du ministre de l’Economie Jean Marie Ogandaga, que le Représentant résident du FMI au Gabon, Boileau Yeyinou Loko a fait le point de la mission qu’il a conduite dans le cadre de la revue du programme d’appui budgétaire accordé au Gabon.

A cet effet, le Représentant résident de l’institution financière a indiqué concernant les conclusions de leur mission qu’une grande partie des « repères et cibles du programme ont été atteints. Et qu’une grande partie des réformes structurelles a été mise en oeuvre ». Comparé à la deuxième revue, il a relevé que des progrès ont été relativement satisfaisants et que des efforts ont été faits par le gouvernement pour maintenir le programme sur la bonne trajectoire.

Abordant la question de la suite de ce dossier, Boileau Yeyinou Loko a expliqué qu’il restait beaucoup à faire avant la présentation du programme devant le conseil d’administration du Fond monétaire international en décembre prochain. « Les perspectives sont très bonnes parce que déjà cette année, on prévoit une croissance plus forte que l’année dernière, les perspectives pour 2019 et à moyen terme sont relativement favorables. Nous pensons que la croissance devrait atteindre 5%  sur deux ou trois ans », a-t-il souligné. En outre, sur la dette il a relevé que le Gabon devrait s’engager à apurer celle-ci avant le Conseil d’administration.

Le gouvernement par la voix du ministre du Budget et des Comptes publics Jean Fidèle Otandault n’a pas manqué de se féliciter des conclusions de la mission du Fond monétaire internationale. « Nous avons bon espoir que le mois prochain, le dossier Gabon soit approuvé par le Conseil d’administration. Nous sommes heureux des conclusions de cette mission, mais surtout heureux de voir que les mesures que nous avons prises et que les efforts que nous accomplissons depuis des années commencent  à porter leurs fruits pour notre économie », a-t-il indiqué.

Laissez votre commentaire