Gabon: Flavien Enongoue victime d’une machination ?

Flavien Enongoue © D.R

Qui en veut à l’ambassadeur, Haut représentant du Gabon en France, Flavien Enongoue? C’est la question qu’on pourrait se poser au vue des intrigues et autres attaques dont il est victime depuis sa prise de fonction le 5 juin 2017. Le diplomate serait désormais pris entre le marteau et l’enclume car au delà des critiques venant de l’opposition, il ferait également l’objet d’attaques en provenance du camp du pouvoir.

En effet, après sa nomination, les premières salves de critiques en son encontre venaient essentiellement de certains membres de la diaspora proches de l’opposition, qui l’accusaient d’être un soutien du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba. Ces détracteurs raillaient à cette époque le fait qu’il n’avait pas été reçu par les autorités françaises dès son installation au 26 bis Avenue Raphaël dans le 16ème arrondissement de Paris.

Une polémique qui prendra fin après la remise des ses lettres de créance au Président de la République française, Emmanuel Macron, lors d’une cérémonie officielle au palais de l’Elysee. Depuis lors, Flavien Enongoue ne faisait plus que l’objet de petites piques de quelques membres de la diaspora sans grand dommages. Le coups le plus spectaculaire orchestré par ces derniers, reste sans aucun doute l’irruption dans les locaux de l’ambassade du Gabon à Paris pour y remplacer la photo officielle du président Ali Bongo,par celle de Jean Ping. Ceci alors que l’ensemble des employés étaient en poste.

C’est ce dernier acte qui aurait été l’élément déclencheur semble-t-il de la toute dernière cabale contre le diplomate. Une curieuse lettre de démission a fait le tour des réseaux sociaux. Cette dernière, selon certains observateurs ne serait qu’un montage soit orchestré par des activistes, soit par des esprits malsains au sein même du pouvoir, dans le but de récupérer ce poste très stratégique qu’est celui d’ambassadeur du Gabon en France.

Dans la même veine, un message a été véhiculé le jeudi 7 juin dernier, annonçant la nomination en qualité d’ambassadeur du Gabon en France, de l’ancien ministre d’Etat en charge de l’Environnement, Pacôme Moubelet Boubeya en remplacement de Flavien Enongoue. Un message qui a fait le tour des comptes et groupes Whatsapp. Il s’inscrirait lui aussi dans cette logique de départ du diplomate de Paris. 

Pour l’heure, rien ne semble présager d’un avenir incertain pour Flavien Enongoue qui bénéficie du soutien des plus hautes autorités. Pour preuve, la récente visite du ministre des Affaires étrangères, Régis Immongault dans cette représentation diplomatique pour discuter avec le plénipotentiaire des grands chantiers nécessaires à restaurer l’image du Gabon à l’extérieur.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire