Gabon: fin de la grève à l’USTM et début de cours

Université des sciences et technologies de Masuku © GMT

C’est au terme d’une réunion convoquée le jeudi 11 avril dernier par le recteur de l’Université des sciences et techniques de Masuku, à laquelle prenaient part les enseignants-chercheurs membres du Snec-Ustm, que ces derniers, ont décidé de mettre un terme à leur grève déclenchée le 1er février dernier, bien que n’ayant pas obtenu gain de cause. Cet arrêt marque par ailleurs la reprise des activités au sein de ladite université pour l’année académique 2018-2019.

Le jeudi 1er février dernier, le Snec-Ustm décidait de l’entrée en grève illimitée au terme de l’assemblée générale qu’ils ont tenue à Mbaya à Franceville.  Rappelons que cette grève des enseignants-chercheurs était consécutive au non paiement des heures supplémentaires du deuxième semestre 2016-2017 et de l’année 2017-2018 ainsi que l’intégration de leurs collègues principalement en situation irrégulière.

Seulement, après une réunion de près de 3 heures de temps avec le recteur de l’Ustm, les enseignants-chercheurs de l’Université des sciences et techniques de Masuku ont, le jeudi 11 avril dernier, adopté à l’unanimité la fin dudit mouvement. La nouvelle a été communiquée par l’entremise d’un courrier rendu officiel ce vendredi 12 avril 2019 par le rectorat dudit établissement.

Par ailleurs, la fin du mouvement de grève entraîne de facto la reprise immédiate des activités académiques. Aussi, le Snec a invité les étudiants à reprendre le chemin des cours dès le lundi 15 avril prochain. Mais si il semble que pour les grévistes tout soit rentré dans l’ordre, il n’en est pas forcément de même pour les étudiants. En ce sens que l’état de délabrement très avancé des bâtiments et des laboratoires demeurent d’actualité.

Laissez votre commentaire