Gabon: la filière huile de palme a déjà créé plus de 30 000 emplois

Une vue de la production des plantations d'Olam Palm Gabon © GMT

Véritable secteur d’avenir pour l’économie gabonaise, la filière agricole est en train de s’imposer à la fois comme un vecteur de développement économique, mais également de créations d’emplois. Ainsi, en moins de cinq ans son principal investisseur le singapourien Olam, a déjà créé un peu plus de 30000 emplois directs et indirects sur toute l’étendue du territoire.

L’ONG Initiatives développement recherches conseils (IDRC) a au cours d’un point de presse, tenu ce vendredi 21 septembre, mis en avant bien des aspects liés à l’apport de l’entreprise singapourienne dirigée par Gagan Gupta. Ainsi, parmis les points clés évoqués par IRDC, il y avait bien sûr la création d’emplois qui est l’une des préoccupations majeures des populations.

En effet, en un peu moins de cinq ans et quelques dizaines de milliards de Fcfa d’investissements dans ce secteur en développement constant, ce sont près de 11 000 emplois directs et pas moins de 20 000 emplois indirects qui ont été créés par Olam. Les activités étant densifiés en zone rurale, ce sont pas moins de 1200 jeunes issus des villages partenaires des différents projets, qui bénéficient aujourd’hui de revenus réguliers.

Offrant aux populations vivant en zone rurale, la possibilité d’avoir accès à des activités pérennes, ces projets ont également contribué à l’essor des villes situées à l’intérieur du pays qui étaient jusque-là délaissées au profit des deux principales villes du pays à savoir Libreville et Port gentil. L’apport d’Olam dans ce secteur à fort potentiel est donc indéniable.

De plus, dans l’optique d’offrir un meilleur rendement, c’est plus d’une centaine d’agriculteurs, mécaniciens et techniciens qui ont déjà pu bénéficier de formations au Gabon, Maroc, Côte d’Ivoire, Malaisie, Singapour notamment, preuve s’il en fallait que la société compte s’inscrire dans la durée.

Laissez votre commentaire