samedi,15 mai 2021
AccueilA La UneGabon: faire de l'ANPI le catalyseur des investissements, l'objectif affiché de la...

Gabon: faire de l’ANPI le catalyseur des investissements, l’objectif affiché de la nouvelle direction

Réunis en conseil le 6 avril dernier au siège du guichet unique, les administrateurs de l’agence nationale de la promotion des investissements (ANPI) en ont profité pour présenter leur plan stratégique à l’horizon 2023. Se voulant un gage de « prospérité », ce plan en phase avec le PAT, entend faire du guichet unique, le catalyseur des investissements au niveau national avec un fort accent sur le développement agro-industriel et la réduction des importations.

En validant l’ensemble des dispositions et outils conceptuels nécessaires à l’optimisation de son fonctionnement au terme du conseil d’administration du 6 avril dernier, l’agence nationale de la promotion des investissements (ANPI) à travers ses administrateurs, a par la même occasion décliné ses objectifs de dynamisation. Entre volonté d’aider le pays à sortir du joug de l’industrie pétrolière et nécessité de réduire les importations, l’agence entend jouer un rôle de catalyseur.

En effet, à travers son plan stratégique “Prospérité 2023” adopté lors de son conseil d’administration, l’ANPI entend désormais se « positionner au cœur de la décision d’investissements (…) » comme l’a souligné Ghislain Moandza Mboma, son directeur général. Une initiative qui passe nécessairement par des « ressources humaines engagées dans la mise en œuvre de ces objectifs », en phase avec le Plan d’accélération de la transformation (PAT).

Désireuse de jouer un rôle central dans le déploiement de la nouvelle politique d’investissements qui doit porter l’élan de diversification de l’économie gabonaise grâce à une « culture réactive à l’investissement privé », l’agence devrait donc se constituer en « accopagnateur des investisseurs et agents économiques pour une gestion proactive des investissements privés ». Une ambition qui devrait permettre au pays, d’atteindre son objectif de 1 600 à 1700 milliards de FCFA d’investissements privés par an.

Avec en ligne de mire, la repriorisation du portefeuille d’investissements voulue par l’exécutif au regard du potentiel de développement sectoriel et des capacités financières du pays, l’ANPI, dont le directeur général est également le chef de projet “Task force sur les investissements privés“, devrait donc constituer le pivot d’une diversification économique attendue depuis une dizaine d’années. 

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Publicité Sunu Assurances Refresh Airtel Prevoyance