mercredi,30 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon : face à l’incapacité du gouvernement, les populations du Boulevard obligées...

Gabon : face à l’incapacité du gouvernement, les populations du Boulevard obligées de boucher les nids de poule

Abandonné semble-t-il par le gouvernement depuis plusieurs années, l’état de dégradation du Boulevard triomphal est de plus en plus visible. C’est donc pour parer à l’accélération de sa détérioration mais aussi aux inondations qui menacent très souvent cette zone que les populations riveraines ont décidé ce vendredi 18 octobre d’effectuer quelques travaux sur cette voie en procédant au bouchage des nids de poules. 

« Ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous. Demandez ce que vous pouvez faire pour votre pays ». Cette citation de John Fitzgerald Kennedy sied bien à l’action menée par les populations vivant au Boulevard triomphal. En effet, face à l’inaction du gouvernement pour la réhabilitation de cet axe, se contentant simplement de visites sans lendemain, les riverains ont décidé de retrousser leurs manches en y effectuant  quelques travaux. 

Gabon Gabonmediatime Boulevard
Les populations du Boulevard Triomphal en quête de contributions des automobilistes © GMT

Approchés par Gabon Media Time, ils ont expliqué leur geste qui selon eux n’est que symbolique et devrait interpeller l’Etat sur la nécessité de réhabiliter cette route très fréquentée de la capitale. « Depuis l’arrivée des grandes pluies nous sommes victimes d’inondation. Pour y remédier nous nous sommes organisés entre jeunes du quartier pour acheter quelques matériaux de construction pour boucher les trous », nous a confié l’un d’eux. 

A l’aide de ciment, de sable, de gravier, les populations ont bouché les nids de poules visibles sur la voie. Dans le même temps, elles ont également procédé au curage des caniveaux jouxtant cette route, qui a d’ailleurs connu l’accident d’un motard des forces de sécurité au moment où ils étaient sur le terrain. N’eut été la promptitude des populations ce dernier aurait d’ailleurs perdu l’âme. « Cette accident montre la gravité de la situation aujourd’hui. Mais nous n’allons pas baisser les bras et nous tenons vraiment à interpeller le gouvernement et plus particulière le ministère des Travaux publics, pour qu’ils prennent leurs responsabilités», a-t-il indiqué.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Street 103 Gabon Gmt

padding-top : 20px;