Gabon : Eugène Mintsa Oyame prend ses quartiers à la Direction générale des marchés publics

Gabon Gabonmediatime Eugène Mintsa Oyame Direction Générale Des Marchés Publics Gabon
De la gauche vers la droite le directeur général des Marchés publics Eugène Mintsa Oyame et le secrétaire générale du ministère de l’Economie et des Finances Edith Ekiri Mounombi ép. Oyoumi © D.R.

 


Nommé à la tête de la toute nouvelle direction générale des marchés publics (DGMP) à l’issue du conseil des ministres du 31 janvier dernier, Eugène Pénafort MIntsa Oyame a été installé dans ses nouvelles fonctions ce vendredi 7 février 2020. Au cours de cette cérémonie dirigée par la secrétaire générale du ministère de l’Economie et des Finances Edith Ekiri Mounombi ép. Oyoumi, et qui a vu la présence du directeur général du budget et des finances publiques (DGBFIP) Fabrice Andjoua Bongo Ondimba, le nouvel homme fort des passations de marchés a souhaité être « jugé au pied du mur ».

Directeur de projets chez Bouygues construction de janvier 2000 à septembre 2013 avant d’y être porté Directeur pays d’octobre 2013 à sa nomination à la tête de la direction générale des marchés publics (DGMP) le 31 janvier dernier, Eugène Pénafort Mintsa Oyame a été installé dans ses nouvelles fonctions ce vendredi 7 février 2020, par la secrétaire générale du ministère de l’Economie et des Finances Edith Ekiri Mounombi ép. Oyoumi. 

Au cours d’une cérémonie marquée par la présence du directeur général du budget et des finances publiques (DGBFIP) Fabrice Andjoua Bongo Ondimba, ce technocrate a symboliquement reçu le parapheur contenant les dossiers de la nouvelle Direction dont il a désormais la charge. Chargée d’assurer l’exécution de la politique du gouvernement en matière de passation, d’approbation et de contrôle de l’exécution des marchés publics, l’homme devra apporter y  rigueur et transparence. 

Pragmatique, le nouveau patron de la DGMP a indiqué qu’il souhaitait être jugé « au pied du mur ». Dans un milieu qu’il connaît parfaitement au regard de son parcours ponctué par une vingtaine d’années passées chez Bouygues construction, Eugène Mintsa Oyame aura donc la lourde tâche « d’assurer une gestion rationnelle de la commande publique, vecteur de croissance économique ». 

Pour rappel, la DGMP est articulée autour de services aux niveaux central et déconcentré. Elle était jusqu’à sa scission le 31 janvier dernier, rattachée à la DGBFip. Cette initiative de la rendre autonome, participe à l’élaboration de nouvelles politiques publiques en matière de passation de marchés, activité régulée depuis 2013 par l’Agence de régulation des marchés.

Laissez votre commentaire