mardi,21 septembre 2021
AccueilA La UneGabon: entre hausse de la production et des ventes, Comilog affiche un...

Gabon: entre hausse de la production et des ventes, Comilog affiche un résultat «exceptionnel» en 2020

Ecouter cet article

Après avoir établi un record en 2019 avec 4,8 millions de tonnes de minerai et aggloméré produits dans ses gisements, la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) a récidivé en 2020. En dépit d’un contexte peu favorable, la filiale du groupe Eramet s’est ainsi plus que jamais positionnée en leader de l’industrie minière avec 5,8 millions de tonnes produites comme révélé à l’issue de son assemblée générale qui s’est tenue ce 10 juin, soit près de 70% de la production nationale.

L’Assemblée générale de la Compagnie Minière de l’Ogooué (COMILOG) qui s’est tenu ce mercredi 10 juin 2021 sous la présidence de son PCA, Martial Rufin Moussavou, a permis aux administrateurs de la filiale d’Eramet de se féliciter des « résultats exceptionnels » réalisés en 2020. Il faut dire qu’en dépit d’un contexte peu favorable marqué par une crise sanitaire aux retombées économiques dévastatrices, la Compagnie administrée par Leod-Paul Batolo, a su tirer son épingle du jeu.

En effet, à l’analyse des données caractéristiques, l’on s’aperçoit qu’en terme de production de minerai et aggloméré, l’entreprise basée à Moanda dans la province du Haut-Ogooué, a réalisé un nouveau record avec 5,8 millions de tonnes en 2020 contre 4,8 millions de tonnes en 2019 soit une hausse de près de 22 %. Mieux, en ce qui concerne les ventes, celles-ci se sont établies à 6 millions de tonnes en 2020, contre 4,6 en 2019 soit une hausse de plus de 30%.

Consécutive notamment à la poursuite de l’extension de l’activité de criblage à sec, cette hausse de la production n’a cependant pas été en mesure de limiter les chocs sur les finances de l’entreprise étant donné que du chiffre d’affaires (en  baisse de 4,5% à 551 milliards de FCFA), au résultat d’exploitation (en baisse pour sa part de 67 milliards de FCFA), les données économiques soulignent une baisse de rendement. Toute chose ayant entraîné une baisse du résultat net, qui affiche en 2020 11,9 milliards de FCFA contre 28,5 milliards de FCFA un an plus tôt.

A noter qu’avec le démarrage de l’exploitation du minerai de manganèse sur le nouveau plateau d’Okouma effectué fin 2020, dans le cadre du programme de croissance modulaire et optimisée de la mine de Moanda, la production de la Comilog, qui représente près de 70% du niveau national, devrait connaître une nouvelle hausse. Toute chose qui conforte l’objectif de l’exécutif qui entend atteindre un niveau de 12 millions d’ici 2025.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Enami Shop