lundi,26 juillet 2021
AccueilA La UneGabon: entre baisse des cas covid-19 positifs et l’évidence d’un allègement des...

Gabon: entre baisse des cas covid-19 positifs et l’évidence d’un allègement des mesures de riposte !

Ecouter cet article

Voilà un peu plus d’un an que les mesures de riposte prises par le gouvernement pour enrayer la Covid-19 au Gabon sont en vigueur. Entre couvre-feu de 18 heures à 5 heures du matin, port du masque obligatoire dans les lieux publics et les transports en commun, fermeture de plusieurs espaces et structures jugées propices à la contamination de masse, les Gabonaises et les Gabonais s’étaient pliés volontiers à ces restrictions. Avec l’annonce par le ministre de la Santé Guy Patrick Obiang Ndong d’une baisse substantielle du nombre de contaminations, les populations se questionnent. A quand le retour à la vie normale? 

C’est la question par excellence qui intéresse l’opinion depuis plusieurs mois. Depuis l’irruption de la Covid-19 au Gabon, qui a entraîné de nombreuses restrictions foncièrement contraignantes pour le quotidien des populations, nombreux sont ceux qui n’aspirent qu’à une seule chose: « retrouver une vie normale ». 

Un retour à la vie normale qui, comme le soulignait le chef du gouvernement Rose Christiane Ossouka Raponda lors de son allocution le vendredi 19 février 2021, était conditionné par une baisse du nombre de contaminations mais qui devait également passer par la mise en oeuvre de la vaccination, mais aussi et surtout d’une réelle communication du gouvernement, notamment le ministère de la Santé, sur les enjeux de la vaccination.

En effet, une sensibilisation approfondie des bienfaits de la vaccination par exemple, une transparence sur les éventuels effets indésirables, aussi bénins soient-ils, pourrait permettre de lever les incertitudes encore nombreuses des populations et conduire à une meilleure couverture vaccinale dans le pays. Le Gabon qui ne comptabilise que 7606 personnes ayant déjà reçu au moins une dose de vaccin à ce jour, selon les dernières données du Comité national de vaccination contre la Covid-19 (Copivac) pourrait voir ce chiffre grimper.

Mais là encore des craintes subsistent. Car même avec une hausse du rythme de la campagne de vaccination et du nombre de vaccinés, rien ne dit que le Gabon pourrait atteindre une immunité collective (facteur déterminant la sortie de crise sanitaire) d’ici le début, voire la fin des grandes vacances. Pour preuve, environ 450 000 Gabonais sont jugés prioritaires à cette vaccination contre la Covid-19. Plus d’un mois après le lancement de la vaccination le 23 mars dernier, seules 7606 personnes ont déjà reçu au moins une dose de vaccin, soit 1,69%. 

A ce rythme, combien de mois faudra-t-il attendre encore avant d’atteindre au moins 100 000 personnes vaccinées au Gabon? Quand est-ce que le gouvernement compte-t-il alléger certaines mesures restrictives, à l’exemple du couvre-feu ramené à 18 heures (facteur de stress des populations et responsable des embouteillages monstres dans le Grand Libreville)? Autant de questions qui taraudent l’opinion et sur lesquelles le gouvernement est invité à réagir.

Laissez votre commentaire