mercredi,2 décembre 2020
Accueil Derniers articles Gabon: encore du rififi autour du concours d’entrée à l'IST?

Gabon: encore du rififi autour du concours d’entrée à l’IST?

C’est une question qui mérite d’être sérieusement posée tant les dysfonctionnements observés durant l’organisation du concours d’accès à l’Institut supérieur de technologie (IST) sont légion. Entre les noms des candidats qui ne correspondent pas à leurs prénoms et les numéros inexistants attribués, les candidats craignent des résultats finaux erronés. Toutefois, la direction révèle que tout va pour le mieux.

Le ministère de l’Enseignement supérieur éprouve toutes les peines du monde pour organiser les concours d’entrée aux grandes écoles publiques. Après le cafouillage constaté lors des derniers concours de l’Ecole normale supérieure (ENS), c’est au tour de l’Institut supérieur de technologie d’être embrigadé par « l’amateurisme des informaticiens ». Selon une source proche de la direction dudit établissement, un imbroglio règne autour de l’affichage des listes depuis l’éviction de Saturnin Ongaga, informaticien en charge de la gestion informatique dudit concours depuis 10 ans.

Un départ forcé qui aura suscité l’indignation de ses collègues persuadés qu’il s’agit d’un « règlements de comptes », ont-ils laissé entendre à ce sujet. Notre compatriote, semble-t-il rompu à la tâche, sera dans la foulée remplacé par « deux enseignants en informatique, un Tchadien Doudjinan et un Gabonais, Likibi », précise une source interne. Mais le moins que l’on puisse dire c’est que le résultat escompté n’a pas été atteint. Puisqu’à ce jour, certains candidats se retrouvent avec des numéros qui ne sont pas les leurs.  D’autres voient leurs noms associés à d’autres prénoms.

De quoi penser que ces anomalies ne sont pas de nature à installer la quiétude au sein des candidats. Certains d’entre eux craignent de se retrouver avec des notes erronées. Une version des faits dont la Directrice générale de l’IST a très vite voulu tordre le cou. « Je n’ai pas eu vent d’une quelconque anomalie au niveau du concours. J’ai un coordinateur général qui s’est organisé pour éviter justement ces retours négatifs. On a laissé un délai de réclamation qui est aujourd’hui échu. Ceux qui ont eu des problèmes étaient une minorité de candidats qui ne s’est pas manifestée à temps », a clairement indiqué Viviane Boules, contactée par Gabon Media Time. Non sans préciser que c’est cet après-midi que se déroulera la délibération des résultats finaux. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion