samedi,18 septembre 2021
AccueilA La UneGabon: en visite au complexe portuaire d’Owendo, Brice Paillat présente son plan...

Gabon: en visite au complexe portuaire d’Owendo, Brice Paillat présente son plan d’amélioration de la gestion des flux

Ecouter cet article

Dans l’optique d’évaluer la mise en œuvre  du dispositif de gestion des flux au sein du Owendo Conteneur Terminal (OCT), le ministre des Transports Brice Constant Paillat s’est rendu le mercredi 24 mars dernier au complexe portuaire d’Owendo. Aux côtés notamment du directeur général de l’Office des ports et Rades du Gabon (Oprag) et du directeur général d’OCT, le membre du gouvernement a pu mesurer les défis à relever dans un contexte de renforcement des mesures sanitaires liées à la Covid-19.

Avec un peu plus de 5 millions de tonnes de marchandises traitées par an, le complexe portuaire d’Owendo demeure le plus actif du pays. Passerelle à la fois des bois débités et du manganèse, celui-ci affiche néanmoins sa morosité en 2020 du fait notamment de la difficile mise en œuvre du dispositif de gestion des flux du terminal à conteneurs. C’est donc pour évaluer ce dispositif, que Brice Paillat, ministre des Transports, de l’Equipement et des Infrastructures, s’est rendu le 24 mars dernier au sein de ce complexe.

En effet, accompagné notamment du directeur général de l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag) Apollinaire Alassa, du directeur général d’Owendo Conteneur Terminal (OCT) Laurent Goutard, mais également de Fidèle Angoue Mba et Pierre Moïse Mba, responsables respectivement de la Marine Marchande et du Conseil Gabonais des Chargeurs (CGC), le membre du gouvernement a pu mesurer les pesanteurs liées à la fois à ce dispositif et à sa mise en oeuvre. 

Plaidant pour plus d’efficacité, Brice Paillat a donc présenté un plan d’extension des horaires d’ouverture du terminal, un plan d’augmentation du débit des flux de sortie du terminal au travers de la simplification des contrôles de sortie des imports, mais également un plan d’obtention temporaire d’espaces supplémentaires à convenir avec le New Owendo International Port. Toute chose devant permettre d’améliorer une activité qui génère des centaines de milliards de FCFA, à l’image de la seule activité des auxiliaires de transport qui a généré plus de 227 milliards de FCFA en 2019.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Enami Shop