jeudi,26 novembre 2020
Accueil Derniers articles Gabon : en pleine crise sanitaire, le Centre médical de Ntoum à...

Gabon : en pleine crise sanitaire, le Centre médical de Ntoum à l’arrêt sous l’indifférence de Nkoghe Bekale

Alors que le Gabon enregistre de jour en jour de nouveaux cas de contamination au Covid-19, la situation au sein de nombreuses structures sanitaires semble être de plus en plus préoccupante alors qu’elle sont en première ligne de la lutte contre la propagation de ce virus. C’est le cas au Centre médical de Ntoum, où las de ses conditions de travail exécrable, le personnel a décidé d’interrompre toutes les prestations sanitaires jusqu’à nouvel ordre. 

 « Trop c’est trop » scandaient les agents de santé en fonction au Centre médical de Ntoum à l’issue de leur assemblée générale du lundi 30 mars dernier. En effet, le personnel de santé après concertation a entamé une cessation générale d’activités pour nonprise en compte de ses doléances par le gouvernement. S’il dit ne pas réclamer d’argent, le personnel de cette structure sanitaire s’indigne des conditions de travail dans lesquelles il exerce

Selon un agent en service au sein de cet établissement, « ce centre est construit depuis déjà 20 ans, mais les travaux ne sont pas allés jusqu’à la fin parce que l’entreprise adjudicataire n’était pas rentrée en possession de tout son argent ». Une situation inconcevable alors que le pays est secoué par une crise sanitaire liée à la propagation du Covid-19. 

Un salon transformé en salle d’hospitalisation © D.R.

Une situation qui selon lui rend l’impossible la lutte efficace contre la propagation du Covid-19 au Gabon. « Nous avons des difficultés en termes d’électricité, d’adduction en eau potable et les travaux de plomberie. Et comme ça, on nous demande de lutter contre le coronavirus. C’est pas possible, vu qu’on ne peut même pas respecter les mesures d’hygiène », a-t-il déclaré. Une dure réalité qui non seulement expose les agents de santé mais aussi les patients. 

Construite à la fin des années 80, le centre médical de Ntoum a tour à tour été rénové faisant de lui une structure sanitaire moderne. Seulement, les autorités et plus particulièrement le premier ministre Julien Nkoghe Bekale, doyen politique de cette localité, semblent peu motivées à terminer les travaux de cette structure.  Entre les patients qui sont entassés dans le salon du bâtiment prévu pour le médecin-chef, les femmes enceintes contraintes d’enfanter dans des conditions insalubres, exercer au centre médical de Ntoum est désormais perçu comme un véritable chemin de croix. C’est fort de tous ces constats que le collectif des agents a gelé les activités et ce, « jusqu’à ce que les travaux prévus arrivent à leur terme », a conclu un interne. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion