mercredi,21 avril 2021
AccueilDerniers articlesGabon: emplois et impact environnemental au coeur des consultations publiques lancées par...

Gabon: emplois et impact environnemental au coeur des consultations publiques lancées par la SAG

Dans l’optique d’édifier les populations environnantes sur son ambitieux projet « La Transgabonaise », la Société Autoroutière du Gabon (SAG) a lancé des consultations publiques. Destinées à présenter aussi bien les opportunités en termes d’emplois que les avantages d’un point de vue social, économique et environnemental d’un tel projet, ces consultations publiques qui se sont déroulées les 8 et 9 janvier derniers dans la commune de Ntoum, ont permis d’évoquer de nombreux aspects. 

Réunissant aussi bien les représentants de la DGEPN, que ceux du ministère des Travaux publics, de l’urbanisme et du Haut-Commissariat à l’Environnement et au Cadre de Vie, les journées de consultations publiques relatives aux Études d’Impact sur l’Environnement (EIE) qui ont eu lieu les 8 et 9 janvier derniers, ont permis d’édifier les populations résidant sur l’axe Pk 24- Pk 40 quant aux nombreuses opportunités liées à la Transgabonaise.

En effet, en présence des responsables civils et traditionnels de la commune de Ntoum, les représentants de la Société Autoroutière du Gabon (SAG) et ceux de la société AFCONS, en charge de la réalisation de ce projet, ont notamment échangé sur les mesures d’atténuation et de bonification des impacts des travaux relatés dans le Plan de Gestion Environnemental et Social (PGES). 

Entre opportunités d’emplois directs et indirects pour les jeunes, et avantages d’un point de vue social, économique et environnemental, ce projet dont la première étape inclut aussi bien la reprise de certains carrefours, que la rénovation de la voirie et du système de drainage des eaux pluviales, a donc été passé en revue par les différentes parties prenantes, le tout dans un esprit d’échange et de partage. 

A noter que les deux premiers axes de ce projet qui couvre l’axe Pk 24-Pk 105 et qui  devrait débuter au cours du premier trimestre 2021 comme l’ont révélé les responsables de la société AFCONS, seront articulés autour du dédoublement des voies et leur réaménagement. Pour rappel, la Transgabonaise dans son ensemble, couvre une longueur totale de 828 km et devrait relier Libreville la capitale, à Franceville.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Bestheinfusion